Taylor Brennan a donné le ton en claquant un circuit de quatre points samedi.

Les Aigles gagnent 17-4, match ultime dimanche à Trois-Rivières

Trois-Rivières — Taylor Brennan a mis la table à une domination offensive des Aigles en claquant un grand chelem dès la première manche, samedi soir à Trois-Rivières, et son équipe a triomphé 17-4 sur les Jackals du New Jersey. La série demi-finale, égale 2-2, connaîtra son dénouement dimanche, à 13h à Trois-Rivières.

Faisant face à l'élimination, les hommes de T.J. Stanton ont pris les grands moyens pour prolonger le plaisir de cette belle saison 2019.

Les Aigles ont connu des manches de quatre points et de cinq points, respectivement en quatrième et en sixième, pour prendre leurs distances des visiteurs, gagnants 7-2 la veille devant l'une des meilleures foules de la saison.

Au total, les quatre lanceurs des Jackals auront accordé pas moins de 16 buts sur balles aux locaux! Il s'agit d'ailleurs d'un nouveau record de la Ligue Can-Am pour une rencontre de séries. En 2008, Atlantic City avait concédé 12 buts sur balles aux Capitales de Québec dans un match éliminatoire.

Délégué par le gérant du New Jersey Brooks Carey pour entamer la partie, Lendy Castillo, qui a brièvement joué pour les Cubs de Chicago en 2012, n'a pas été en mesure de répéter les bonnes performances de ses coéquipiers sur le monticule. Ça n'a pas été plus facile pour ses releveurs.

Outre Brennan (trois points marqués, quatre produits), tout le monde a participé à l'effort collectif pour les Aigles. David Glaude a claqué un circuit de trois points, tandis que Raphaël Gladu a réussi trois coups sûrs. Anthony Hermelyn et Juan Kelly l'ont imité, tandis que LeVon Washington a produit trois points. 

Bref, tout le monde a amélioré sa moyenne au bâton samedi. C'était d'ailleurs le premier coup sûr de Kelly dans cette série.

Sur la butte, Kevin McNorton a livré un match complet de 12 coups sûrs et quatre points mérités. Il n'a donné que deux passes gratuites aux Jackals.

McNorton a ainsi répété sa superbe performance de l'automne 2018, quand il avait livré une partie complète pour les Aigles, qui faisaient face à l'élimination à Sussex.

«Je veux gagner le championnat et je sentais que je pouvais aider l'équipe aujourd'hui», disait McNorton, visiblement heureux. «Brennan m'a donné un gros coup de main! En cinquième, T.J. m'a dit que ce serait peut-être ma dernière manche et je lui ai répondu de me faire confiance, que je pouvais continuer. Je suis content qu'il m'ait écouté!»

Les bancs se vident

Ces deux équipes s'affrontent sans relâche depuis plus d'une semaine et ça commence à paraître.

En fin de septième, les bancs se sont vidés, alors que David Glaude venait de soutirer un but sur balles au releveur Anthony Auletta. Les deux derniers tirs d'Auletta étaient passés très près du Québécois, ce qui a provoqué des flammèches. Il faut dire que plus tôt, Brennan avait été atteint par un tir. Or, Brennan et Glaude ont frappé la longue balle dans ce match.

Le joueur de deuxième but des Jackals Nelson Ward a bousculé un officiel en tentant de s'en prendre à Glaude sur la séquence, ce qui lui a valu d'être expulsé du match. Glaude a aussi été expulsé, à l'instar des deux gérants, Carey (New Jersey) et Stanton (Trois-Rivières).

Voilà le genre de situation qui survient quand deux clubs en sont à un huitième match de suite un contre l'autre! Chose certaine, il ne reste qu'un affrontement entre eux cette saison.

«Plusieurs joueurs sont des amis dans ces deux équipes, ce n'était pas la bonne décision que d'expulser Glaude et Ward, car ça n'aurait pas dégénéré. Si les bancs se sont vidés, c'était pour s'assurer que la bagarre n'éclate pas entre Ward et Glaude», expliquait Stanton, plus tard en soirée.

Il y a de bonnes chances que Ward soit suspendu pour son geste sur l'officiel. «Le contraire m'étonnerait, sauf que c'est la Ligue Can-Am», a lancé Stanton, avec une pointe d'ironie. «Parfois, les suspensions ne sont pas égales dans ce circuit, ça dépend des équipes impliquées...»

Un billet pour la finale en jeu 

Les deux équipes joueront donc pour une place en finale, dimanche après-midi. La billetterie du Stade de Trois-Rivières ouvrira ses portes à 9h et les Aigles demandent aux amateurs de prioriser l'achat de leurs billets par le biais de leur site internet.

Les Aigles espèrent que les partisans seront de retour en grand nombre au parc de l'Expo, alors que quelques centaines de personnes à peine ont répondu à l'appel samedi soir, en raison des conditions météorologiques.

Trois-Rivières renverra sur le monticule Brandon Barker, qui a bien lancé mercredi au New Jersey. Quant aux Jackals, ils devraient faire appel à Christian Tessitore. Selon Brooks Carey, il serait très surprenant de revoir l'as Brendan Butler, qui avait endormi les Aigles mercredi.

Pour Trois-Rivières, la brillante performance de McNorton samedi permet à Stanton de miser sur un enclos frais et dispo. Reste à voir si cela représentera un avantage pour les Oiseaux.

Dans l'autre série, les Miners de Sussex ont pris l'avance 2-1, en vertu d'un gain de 6-2 sur les Boulders de Rockland.