La relève a empêché les Aigles de balayer le programme double à Augusta, mercredi.

Les Aigles divisent le double

Trois-Rivières — Les Aigles ont divisé les honneurs du programme double de mercredi, à Augusta au New Jersey, contre les Miners de Sussex (victoire de 7-3 et défaite de 6-5 en prolongation). Ceci dit, ce «match nul» prenait certainement des allures de défaite pour les Aigles, qui ont vu le deuxième match leur glisser entre les mains, tard en soirée.

Les Oiseaux menaient 5-3 lors de la première manche de prolongation, en huitième, quand le gérant T.J. Stanton a de nouveau confié la balle à son releveur Tyler Ferguson, actif en septième.

Stanton a préféré Ferguson à son releveur numéro un, Garrett Mundell, qui était frais et dispo avec deux jours de congé en plus. Ferguson avait connu des ennuis la dernière fois qu’il était apparu pour plus d’un tour au bâton, il y a 10 jours à peine.

Ce qui devait arriver arriva: Ferguson a manqué de contrôle avec ses lancers, si bien que les Miners ont rempli les buts. Appelé en renfort, Mundell a tenté d’éviter les dégâts, mais les locaux sont parvenus à créer l’égalité 5-5.

Puis, un mauvais lancer de Mundell a conféré la victoire aux Miners, par la marque de 6-5.

Cette défaite était la première des Aigles (15-15) après une irrésistible séquence de six victoires. Les deux équipes en découdront une dernière fois jeudi soir.

«Je ne regrette pas ma décision, Tyler avait bien lancé en septième, il avait droit à sa chance en huitième et j’avais confiance en lui», disait Stanton dans les minutes suivant la rencontre.

Résilients

Les Aigles sont revenus forts dans ce match, après avoir tiré de l’arrière 3-0. Qu’à cela ne tienne, le lanceur partant Brandon Barker n’a pas eu grand-chose à se reprocher. Plusieurs coups sûrs des Miners ont été obtenus avec des claques à l’avant-champ. Leur vitesse a fait le reste du travail.

Barker a d’ailleurs retiré 10 Miners sur des prises en six manches de jeu. Son vis-à-vis, Frank Duncan, auteur d’un match sans point ni coup sûr face au New Jersey la semaine dernière, était à un retrait d’enregistrer une deuxième partie complète contre les Aigles cette année.

Un double de Thomas Roulis a toutefois créé l’égalité 3-3. Bref, les Aigles ont toujours été dans le coup mercredi, ce qui est encourageant, car ils affrontaient d’excellents lanceurs des Miners.

La première aux Aigles

Dans le premier match disputé en fin d’après-midi, Taylor Brennan et LeVon Washington ont produit une paire de points, en route vers un gain de 7-3.

C’est Brennan qui revendique le coup sûr le plus important de ce match, un double bon pour deux points en quatrième manche, qui donnait l’avance aux Oiseaux, 3-1.

Les deux frappeurs vedettes ont été les principaux bourreaux du lanceur des Miners Cory Jones, un type qui a pourtant le numéro des Aigles.

En défensive, l’arrêt-court Thomas Roulis a été impeccable, réalisant entre autres deux bijoux pour priver les locaux de points, tard dans la partie, alors qu’ils tentaient une remontée. Durant les deux parties, la recrue au numéro 10 aura su faire la différence dans les moments critiques.

Roulis a aussi contribué à l’effort offensif en produisant un point. Le seul joueur blanchi de la feuille de pointage lors de ce premier épisode aura été Joe DeLuca, qui a eu une journée difficile.

Sur le monticule, Colby Morris, acquis il y a quelques jours à peine, a été impressionnant en cinq manches de travail. Après un départ quelque peu ardu, il a pris confiance et n’a permis que trois coups sûrs et un but sur balles. Bobby Rossman, l’autre petit nouveau chez les lanceurs, a conclu le débat en septième.

«Je suis content de notre performance [mercredi]. Contre la meilleure équipe de la Ligue Can-Am, nous avons été très compétitifs. Si on joue comme ça chaque jour, nous gagnerons plus de matchs que nous en perdrons. Nos lanceurs partants ont encore été dominants.»

Chris Murphy aura la tâche d’aller chercher cette deuxième victoire à Sussex, jeudi soir.