David Glaude (14) a réussi son premier match de deux circuits en carrière contre Québec. Taylor Brennan, Alberth Martinez et Raphaël Gladu ont aussi frappé la longue balle, dans cette belle remontée des Aigles.

Les Aigles, à coups de circuits!

TROIS-RIVIÈRES — Les Aigles ont amorcé leur premier match d’une série de trois face aux Capitales de brillante façon, devant plus de 1600 spectateurs réunis au Stade de Trois-Rivières, mardi. La formation trifluvienne a vaincu son grand frère par la marque de 7-5. Six points ont été marqués sur des circuits, des œuvres provenant de cinq bâtons des Aigles.

Les Capitales ont d’abord frappé tôt dans le match avec deux points marqués en première, dès la présence des deux premiers frappeurs. Plus tard dans la partie, un circuit de Tyson Gillies a permis à son coéquipier TJ White de rentrer au marbre. À ce moment, Québec avait une solide avance de 5-0 sur les Trifluviens.

Les Oiseaux se sont réveillés en troisième, quand David Glaude a frappé le premier circuit du match. Il faut croire qu’il a inspiré ses coéquipiers, puisque six points ont été marqués sur des circuits! Les Aigles n’ont plus jamais regardé derrière eux par la suite.

Glaude a frappé son premier match de deux circuits en carrière, alors que son coéquipier Raphaël Gladu a claqué sa première longue balle au Stade de Trois-Rivières cette saison, permettant à son équipe de prendre les devants 6-5. Taylor Brennan et Alberth Martinez les ont imités avec chacun un circuit. «C’est toujours le fun de frapper un circuit, surtout le plus important et de gagner contre les Capitales», souriait Gladu.

«Si on a des chances de frapper, on est confiants dans le match. On est la meilleure équipe offensive. On a essayé de frapper des circuits de plus d’un point, mais Richmond est un très bon lanceur», se réjouissait le gérant des Aigles, TJ Stanton.

Michael Suchy est venu ajouter le dernier point au tableau indicateur, alors que sa claque au champ droit a permis à Juan Kelly de revenir au marbre, dirigeant les Oiseaux vers cette victoire de 7-5.

Les amateurs de baseball réunis sur l’avenue Gilles-Villeneuve n’auraient pas prédit un tel dénouement en début de rencontre. C’est le circuit de deux points de Gladu qui a assommé les Capitales. «Après le circuit de deux points, on est tombé morts. On n’a pas su gérer la situation offensivement», se désolait le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini.

Chaude lutte au monticule

C’était un duel plutôt inégal sur la butte, alors que le partant trifluvien, Cam Lafleur, affrontait Scott Richmond. Lafleur n’avait pas pris le départ depuis le 25 juin, alors que son vis-à-vis en était à sa dixième sortie cette saison.

Les releveurs des Aigles ont été parfaits après le passage de Lafleur, n’accordant aucun point et qu’un seul coup sûr. «On est sur une bonne séquence avec les releveurs. C’était plus difficile en début de saison, mais maintenant on sait quel releveur envoyer à quel moment», soulignait Stanton.

Après avoir accordé cinq points dans les trois premières manches de jeu, Lafleur s’est repris de belle façon retirant trois adversaires sur des prises plus tard dans la rencontre. Il a été crédité de cette belle victoire, sa troisième de la saison. «Il a été parfait dans les trois manches après le premier circuit, donc au moment le plus important», enchaînait Stanton.

Richmond était parfait jusqu’en troisième, jusqu’à ce que Glaude frappe son premier circuit et que Seth Davis prenne la relève au monticule en sixième. Richmond a encaissé ce douloureux revers, son cinquième de la campagne. «Il a lancé beaucoup de prises. On a fait plusieurs erreurs qui nous ont fait perdre le momentum. On espère que [Arik] Sikula va donner le ton [mercredi soir]», a dit Scalabrini.

Garrett Harris sera le lanceur partant des Aigles pour le match de mercredi (19 h 05), contre Sikula.