Vincent Filion

Les 12 travaux des Estacades

TROIS-RIVIÈRES — Pour le programme de hockey des Estacades, la sélection de deux joueurs sur l’équipe canadienne pour les Jeux olympiques de la Jeunesse en Suisse est une grande source de fierté. Sur la glace toutefois, l’absence du défenseur Tristan Luneau et du gardien Vincent Filion représentera un défi de taille pour tout le groupe, et ce, pendant trois semaines.

L’entraîneur Frédéric Lavoie ne s’en cache pas, perdre Luneau et Filion pour six rencontres n’est pas le scénario idéal, surtout au retour du long congé des Fêtes. À ces deux départs, il faut ajouter le nom de l’attaquant Anthony Bédard, qui ne pourra compléter la saison.

Le médaillé d’or des Jeux du Canada 2019 s’est blessé à l’épaule alors qu’il jouait pour l’Armada de Blainville-Boisbriand. C’était son quatrième match en carrière dans la LHJMQ et Lavoie s’attendait à le voir revenir dans le midget AAA cet hiver.

Pour le remplacer, les Estacades ont rappelé Malik Thibeault-Boisvert du midget Espoir. Antoine Bélanger et Jacob Lafontaine rejoignent également les Estacades, eux qui ont été blessés avant la pause.

Bref, les mouvements de personnel occasionnés par la période des transactions dans la LHJMQ n’ont pas d’impact chez les Estacades. Par contre, les Jeux de la Jeunesse en ont. Soulignons que pour le volet hockey de cette prestigieuse compétition, les meilleurs joueurs de 15 ans au pays sont choisis.

Le capitaine Tristan Luneau.

«On est vraiment contents pour Vincent et Tristan. Ils seront des modèles pour les autres et je m’attends à ce qu’ils aient une grande influence au sein de l’équipe canadienne à Lausanne», mentionne l’entraîneur Lavoie.

«Il n’y a que deux gardiens dans la sélection, donc Vincent va jouer. Même chose pour Tristan: il était parmi les meilleurs défenseurs d’Équipe Québec aux Jeux du Canada l’an passé, je le vois évoluer sur la première paire de défense aux Jeux de la Jeunesse.»

Si tout se déroule comme prévu, Filion et Luneau réintégreront l’alignement des Estacades le vendredi 31 janvier, à Rivière-du-Loup. D’ici là, six parties attendent les Estacades. Quatre d’entres elles sont prévues face à des adversaires de leur division, de loin la plus compétitive du circuit: quatre points séparent les positions 1 à 4 et les Albatros, qui traînent de la patte, sont tout de même les champions du Challenge CCM!

«Il y aura encore beaucoup de parité dans la ligue. En l’absence de Luneau, d’autres défenseurs auront l’occasion de se signaler. Devant le filet, on sait que William [Rousseau] est excellent, ça ne nous inquiète pas.»

La clé pour les Estacades, encore cet hiver, sera de marquer davantage de buts dans les matchs serrés. C’est là que pourrait se jouer, pour eux, une présence ou non dans le carré d’as. Et à partir de là, tout devient possible.

Cette nouvelle année commence ce vendredi, au Complexe sportif Alphonse-Desjardins, avec la visite des Riverains du Collège Charles-Lemoyne, avant-derniers au classement général.