Yannick Bédard (à droite) a été reconnu autant par la fédération québécoise que par la fédération nationale.

L’entraîneur Yannick Bédard auréolé deux fois

Trois-Rivières — Il n’a pas encore 30 ans. Pourtant, Yannick Bédard est considéré comme l’un des meilleurs entraîneurs dans le monde du cyclisme au Québec, voire au pays. L’entrepreneur de Trois-Rivières a reçu non pas une, mais deux distinctions lors du Mérite cycliste québécois, le gala de fin d’année de la fédération provinciale.

Pour une deuxième année consécutive, le kinésiologue de formation a remporté le titre d’entraîneur par excellence en cyclisme sur route et piste. Cyclisme Canada l’a également honoré pour l’excellent parcours de plusieurs de ses protégées, lui qui dirige la formation féminine de Québecor/Stingray.

«Quelle belle année!» s’est-il exclamé, en citant les réalisations de ses athlètes au cours de 2019. Parmi les principaux faits d’armes, soulignons les deux top-10 réalisés aux Championnats mondiaux junior sur piste par Adèle Desgagnés (Montréal) et Lily Plante (Sutton), membres de Québecor/Stingray, une équipe junior fondée il y a tout juste deux ans et dont les succès en épatent plusieurs.

Vous l’aurez deviné, le chef d’orchestre de cette organisation est Yannick Bédard, qui ne regrette pas d’avoir accepté le défi lancé par les dirigeants de l’équipe à l’époque. La relève du cyclisme féminin semble encourageante au Québec et il a certainement son mot à dire dans tout ça.

Le cycliste de BMX Hubert Couvrette, 8 ans, s’est distingué au Mérite cycliste québécois.

«Chaque course durant l’été, nous avions des filles sur le podium. Je m’occupe de la planification de l’entraînement ainsi que du coaching, mais c’est elles qui doivent livrer la marchandise. À ce chapitre, on a été gâtés», reconnaît Bédard, impliqué comme entraîneur depuis une dizaine d’années. «J’ai commencé avec Vélo Mauricie en 2010, ce fut ma porte d’entrée. Ça m’a permis de gravir les échelons. En 2020, nous compterons six filles dans Québecor/Stingray. D’ailleurs, en ce moment, je planifie notre camp d’entraînement du mois de mars en Californie.»

Non, la science des sports cyclistes n’a plus de secret pour Bédard, un diplômé de l’UQTR et de l’Université de Montréal, où il a complété sa maîtrise en kinésiologie. Avant de rejoindre les filles du junior, il avait supervisé la progression de quelques-uns des meilleurs cyclistes chez les garçons au niveau senior. Il a même accompagné les Hugo Houle, Antoine Duchesne et Guillaume Boivin aux Championnats du monde, à la fin de la saison au Royaume-Uni. Il était également aux premières loges avec la relève canadienne, au prestigieux Tour de l’Avenir en France.

En dépit de cet horaire assez chargé qui le force à voyager beaucoup, Bédard demeure à Trois-Rivières, dans sa région natale, où il gère son entreprise. Cible Performance accompagne les athlètes d’élite et les sportifs récréatifs dans la planification d’entraînement.

Si l’année 2019 qui s’achève a été mémorable pour lui, il espère que ce n’est que le commencement. «Je ne m’en cache pas, le fait d’avoir été impliqué avec l’équipe nationale m’a conforté dans les choix que j’ai faits jusqu’à maintenant. Je vais travailler fort pour atteindre ce niveau d’excellence.»

Il semble avoir tous les outils pour y parvenir. Et la reconnaissance de ses pairs.

Hubert Couvrette décoré

Par ailleurs, Hubert Couvrette, 8 ans, s’est illustré en étant nommé athlètes espoir masculin en BMX. Grâce à ses huit victoires sur le circuit provincial, le jeune pilote de BMX Shawi a mis la main sur la première position du classement cumulatif en Coupe du Québec dans sa classe. Il est aussi le champion provincial, au terme d’un parcours parfait.