Éliott Héroux a surpris avec une troisième place, tant chez les juniors que dans le circuit collégial.

Le Zénix laisse sa marque!

TROIS-RIVIÈRES — Le club d’athlétisme Zénix de la Mauricie est loin d’être passé inaperçu ce week-end au parc Maisonneuve de Montréal, à l’occasion des Championnats provinciaux de cross-country civil, collégial et universitaire. En plus de deux bannières de catégorie, les protégés de Pierre Thibodeau y ont également récolté quatre podiums.

Éliott Héroux a particulièrement brillé chez les juniors ainsi que dans la classe collégiale. Sa troisième position au 8 km lui ouvre d’ailleurs les portes du Championnat canadien civil qui sera présenté le 24 novembre, à Kingston.

Pour Héroux, il s’agit de résultats fort encourageants, étant donné qu’il est toujours d’âge juvénile au sein du réseau civil. «Compte tenu des résultats obtenus pendant la saison, on espérait le voir dans le top 8, peut-être le top 5 avec une grosse course. Au bout du compte, il a fait encore mieux. Il a dépassé plusieurs gars qui l’avaient devancé pendant la saison», sourit Thibodeau.

Au rayon des performances épatantes, le nom de Gabrielle Hamel vient assurément en tête de liste, aussi. Déjà championne provinciale moustique le week-end précédent dans le circuit scolaire, la jeune coureuse du Zénix a de nouveau rallié l’arrivée en premier, cette fois chez les benjamines. Une autre victoire qui ne faisait aucun doute! «Elle a gagné par une vingtaine de secondes, c’est exceptionnel. Avec deux titres provinciaux, elle représente un espoir incroyable pour notre club», admet son entraîneur.

Gabrielle Hamel a remporté un deuxième championnat provincial en autant de week-ends, s’imposant dans la classe benjamine.

Morgane Drouin s’est aussi faufilée sur le podium, en troisième position chez les cadettes. Son chrono de 15:44:10 lui a même valu une invitation sur l’équipe provinciale en vue des Nationaux civils. La principale intéressée a toutefois décliné l’offre pour cette année après avoir évalué la situation avec Thibodeau. «Elle vient à peine d’avoir 14 ans, alors on pense qu’il est préférable de ne pas sauter d’étape dans son cas et attendre à une prochaine fois pour les Nationaux», explique son entraîneur.

Benjamin Niquette, avec l’argent chez les benjamins, a complété la récolte de médailles de la région. «Tant Éliott, Gabrielle, Morgane que Benjamin en sont à une première année dans leur catégorie. Ça augure bien pour l’an prochain», s’encourage le grand manitou du Zénix.

De son côté, Rosemarie Gélinas a aussi été invitée au Championnat canadien civil grâce à sa huitième position au 6 km. Également porte-couleurs des Diablos de Trois-Rivières, elle prendra le départ du Championnat canadien collégial, le 10 novembre à Toronto. Elle sera alors accompagnée de ses coéquipières Marianne Houle, Juliette Soucy, Camille Guévin, Tryscia Héroux-Pinsonnault et Amélie Lavergne. À Montréal, les Diablos ont terminé au quatrième rang du classement par équipe.

Deux bannières collectives

Par ailleurs, le brio de Gabrielle Hamel, jumelé aux belles prestations de Sarah-Maude Thibodeau (cinquième) et Florence Périgny (11e), a permis au Zénix de mettre la main sur la bannière collective chez les benjamines. Le Zénix a aussi ajouté une deuxième bannière, cette fois chez les garçons juniors, en vertu des résultats d’Éliott Héroux (troisième), Olivier Forest (18e) et Félix Plourde-Couture (21e).

Deux Patriotes aux Nationaux

Enfin, du côté universitaire, deux Patriotes ont obtenu leur billet pour le rendez-vous national de fin de saison, le 10 novembre à Kingston. Capitaine de l’équipe masculine, Marc-Antoine Senneville s’est qualifié en vertu de sa 12e position, le même résultat qui a permis à sa coéquipière Pénélope Goudreault d’obtenir son laissez-passer.