Le Viking de Trois-Rivières n'est plus qu'à une victoire de la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Ligue nord-américaine de hockey.

Le Viking sans pitié

Pour la deuxième partie consécutive, le Viking de Trois-Rivières n'a fait qu'une bouchée des Braves à Laval dimanche. Les hommes d'Alain Côté ont aisément disposé de leurs adversaires en signant un blanchissage de 7-0 qui leur permet de prendre une avance de 3-1 dans la série.
Stéphane Boileau a encore une fois connu un fort match pour le Viking. Après avoir marqué deux filets lors de la troisième rencontre de la série, l'attaquant s'est surpassé en réalisant un tour du chapeau dimanche au Colisée de Laval.
C'est d'ailleurs Boileau qui a ouvert la marque en première période en battant Stéphane César dès la deuxième minute de jeu. Thomas Beauregard, qui connaît lui aussi un printemps du tonnerre, l'a imité avant la fin de l'engagement.
«Encore une fois, ils ont écopé de pénalités et nous en avons profité, ce que nous n'avions pas fait lors de la deuxième rencontre, a analysé le chef d'orchestre des vainqueurs. En plus, Thomas Bellemare a servi une correction à Mike Varaugh pour commencer la deuxième période. Varaugh avait la mâchoire molle après cela. Je pense que ç'a refroidi leurs ardeurs.»
À l'image de la rencontre de vendredi dernier, les Braves se sont de nouveau effondrés lors du deuxième engagement, alors que Stéphane César a cédé à quatre occasions. Beauregard, Pierre-Olivier Beaulieu, Yann Joseph et Boileau ont battu le portier des locaux, qui s'est vu indiquer le chemin des douches après la deuxième période.
César n'a pas été le seul gardien à être retiré de la rencontre puisque Marco Cousineau a lui aussi eu droit à ce traitement, Côté voulant éviter que celui-ci se blesse si la rencontre devait dégénérer. Charles Corsi, qui l'a remplacé, a fait face à 10 lancers lors du dernier tiers-temps. «Non seulement ça nous permet de reposer Cousineau, mais il faut être en mesure de donner de l'action à Corsi. On ne sait jamais ce qui pourrait se passer en séries et nous pourrions avoir besoin de lui», a souligné Côté.
Outre Boileau et Beauregard, le défenseur Nicolas Dumoulin a lui aussi amassé trois points lors de cette rencontre.
Le Viking tentera d'éliminer les Braves ce vendredi au Colisée de Trois-Rivières lors de la cinquième rencontre de la série.
Avec une récolte de seize buts contre un seul à leurs deux dernières sorties, les Trifluviens auront définitivement le vent dans les voiles. «Je ne dirais pas que nous avons enfoncé le dernier clou dans le cercueil, mais une chose est sure, on revient à la maison pour en finir», a lancé Côté.