Les joueurs du 3L de Rivière-du-Loup tenteront-ils, vendredi soir, de venger l'humiliante défaite de 9-0 subie lors du dernier affrontement entre les deux équipes?

Le Viking «affronte un club qui a des comptes à régler»

Ce n'est peut-être pas l'équipe la plus talentueuse sur papier, mais sur la glace, la bande d'Alain Côté forme un rouleau compresseur cette saison dans la LNAH. Avec deux matchs en mains sur son plus proche poursuivant et cinq points d'avance, le Viking est confortablement installé au sommet du circuit Godin, un statut qu'il espère fortifier ce week-end après des duels contre Rivière-du-Loup et Saguenay.
«Il n'y a rien d'assuré dans cette ligue. Cinq points d'avance, c'est bien beau, mais ça peut fondre rapidement. Il faut rester concentré», martèle Côté, qui se méfie du 3L même si ce club vient de subir deux défaites d'affilée.
«Le dernier match entre les deux équipes s'est déroulé à Rivière-du-Loup et nous avions gagné 9-0! C'était l'un de ces matchs où tout fonctionne, où le pointage n'indique pas réellement ce qui s'est passé. Mais c'est clair que le 3L s'en souvient! On affronte un club qui a des comptes à régler. Et ça se passe chez nous, alors on n'a pas le droit de l'échapper.»
Le Viking va ensuite se rendre au Saguenay pour défier les Marquis sur leur propre glace. Côté dit ne pas se fier à la position au classement des Marquis pour mesurer la qualité de l'opposition qui sera devant lui samedi.
«C'est toujours plus difficile pour les champions des séries lors de la saison suivante. Certains joueurs prennent les choses à la légère, c'est humain. Il y aussi le fait que les Marquis sont éloignés, que c'est difficile pour cette équipe de pratiquer. Mais ça n'enlève rien à la qualité de leur alignement. Et quand les pièces du puzzle tombent en place, les Marquis deviennent une équipe très, très difficile à battre.»