François-Olivier Jutras et Raphaël Sévigny lors des préparatifs pour le troisième Défi Hors Piste.

Le troisième Défi Hors Piste se prépare

TROIS-RIVIÈRES — La troisième édition du Défi Hors Piste (DHP) se tiendra les 12 et 13 juillet prochains au parc portuaire de Trois-Rivières. L’événement qui rallie planche à roulettes, à neige et nautique, en plus du freeski, comporte plusieurs nouveautés cette année.

Le tout débutera vendredi à 16 heures avec une démonstration de planchistes professionnels et une parade très Hors Piste. Une initiation aux sports de planche et des compétitions pour juniors et adultes auront lieu tout au long de la journée de samedi. D’ailleurs, le volet junior a été ajouté cette année dans le but d’attirer une plus grande clientèle à l’événement.

«On met l’accent là-dessus en début de journée samedi avec des compétitions de ski, de snowboard et de skate pour les jeunes», confirme le promoteur de l’événement, Francis-Olivier Jutras. Un spectacle de musique rap se tiendra en soirée, alors que le rappeur émergent, Mindflip, fera vibrer les spectateurs.

Parmi les nouveautés, il y aura 80 tonnes de neige pour la planche à neige et le freeski et un skatepark dont la superficie a été doublée pour atteindre 3000 p². «Il va y en avoir un plus avancé et un plus adapté pour les jeunes», poursuit-il. Le nombre de piscines a également été augmenté à trois pour les compétitions de planche nautique. Par ailleurs, des essais de paddleboard auront lieu sur ces bassins.

Une centaine d’athlètes avaient participé au Défi l’an dernier et près de 10 000 spectateurs étaient venus assister aux différentes compétitions. Les attentes sont encore plus élevées cette année. «On avait eu 102 participants l’an passé. Notre objectif cette année est d’en accueillir 120», souligne le promoteur de DHP. «On souhaite attirer encore plus de spectateurs parce que la participation citoyenne nous tient à cœur, c’est pourquoi on fait de l’initiation et de la découverte des sports.»

Le Défi Hors Piste est une activité qui s’adresse à tous les types de participants qui voudraient y prendre part. «On a de tout. On aime ça dire que c’est accessible à tous. On a autant du junior, que de l’intermédiaire et du semi-professionnel... et je pourrais même dire jusqu’à professionnel», soutient-il.

Plusieurs athlètes professionnels participeront en effet au DHP, dont JS Lapierre à la planche à roulettes et Nicolas Leduc, à la planche nautique. «JS est l’un des meilleurs au Québec et même au Canada en ce moment. Nicolas traverse le monde à faire du wakeboard», indique Jutras.

Les organisateurs ont aussi innové pour améliorer l’expérience client en y ajoutant entre autres des espaces VIP et des Pop-up Shops en lien avec les sports de planches. Les organisateurs espèrent seulement que Dame Nature sera de leur côté. «On espère avoir un minimum de 10 000 personnes et avoir le nombre d’athlètes qu’on veut. On veut que ce soit un rassemblement de sports de planches et on rend l’activité familiale pour y arriver», conclut-il.