Charlie Lindgren

Le Tom Brady du Canadien?

COMMENTAIRE / Six victoires à ses huit derniers matchs. Votre club est de retour dans la course aux séries.

Ce n’est pas une surprise. Le Canadien n’est pas aussi bon que Marc Bergevin ne le croit. Mais il est meilleur que son rendement médiocre des premières semaines du calendrier. Un certain retour du balancier était inévitable.

Ce qui étonne, c’est que le redressement s’est opéré sans Carey Price, à nouveau emprisonné à l’infirmerie. Les deux dernières victoires ont été signées par Charlie Lindgren, un jeune homme qui semble avoir l’étoffe d’un gardien de la LNH. Il est le premier gardien du Canadien depuis un certain Ken Dryden à gagner ses cinq premiers départs dans le show…

Et si c’était le Tom Brady des Glorieux? Ne vous étouffez pas avec votre café, on ne sait jamais. Quand Drew Bledsoe s’est blessé chez les Patriots de la Nouvelle-Angleterre au tournant des années 2000, Brady était alors un valet qui devait tenir sa place au chaud d’ici la fin de l’année. On connaît la suite…

Chose certaine, si Lindgren continue à afficher autant d’aplomb au cours des prochaines semaines, l’état-major du Canadien va être obligé de se poser des questions. Son gardien numéro un est fragile. Il n’a jamais été en mesure de transporter son club une fois rendu en séries. Et il va amorcer un trop lourd contrat de huit ans l’an prochain. 

Mettons que Lindgren poursuit sur sa lancée, ne vaudrait-il pas mieux monnayer l’Élu? Il a encore une bonne valeur, c’est certain. Imaginez les Oilers ou les Maple Leafs avec Price entre les poteaux. Ou encore les Jets, à qui il ne manque qu’un gardien pour devenir une équipe de premier plan. On imagine aussi que les Canucks seraient intéressés à Price, lui qui vient de l’Ouest. Voyez, ça fait quelques clients potentiels. Qui ont du jeune talent à profusion pour payer.

Price soigne actuellement une blessure mineure, assure le Canadien. Il peut prendre son temps. Ça pourrait donner une belle fenêtre à Lindgren de montrer ce qu’il a réellement dans le ventre. Être en mesure de bien évaluer le personnel à sa disposition, c’est toujours profitable. Il y a parfois de bien belles surprises qui dorment sur les tablettes!