Tristan Guillemette

Le sport régional en bref

Tristan Guillemette malchanceux
Tristan Guillemette visait le titre de champion canadien chez les juniors, en fin de semaine à Ottawa, mais un bris de sa roue arrière a coupé court aux ambitions du cycliste de Trois-Rivières.
«Dès le premier tour, ma roue a roulé dans un trou. Elle s'est cassée et le boyau s'est perforé. J'ai obtenu une roue de dépannage qui avait aussi des problèmes. J'ai donc demandé une deuxième roue de dépannage, mais j'étais déjà en retard de 4 minutes et 30 secondes sur le peloton», a raconté le jeune athlète par le biais des réseaux sociaux.
Il s'agit d'une déception pour celui qui participera, dans quelques semaines, à ses deuxièmes Championnats mondiaux sur piste. Il détient en ce moment le titre canadien en poursuite individuelle sur piste. Il avait de grandes ambitions pour Ottawa puisque le parcours plat semblait l'avantager. C'est finalement Charles-Étienne Chrétien qui a été couronné.
Dans la classe élite, un autre cycliste de Trois-Rivières, Émile Jean, a pris le dixième rang de l'épreuve de 160 km, qui a dû être neutralisée après 50 km en raison d'orages électriques.
Simon Benoît reçoit une invitation
Le défenseur des Cataractes de Shawinigan Simon Benoît n'a peut-être pas été repêché par une équipe de la LNH ce week-end à Chicago, mais il participera tout de même à un camp d'entraînement du circuit Bettman. Les Kings de Los Angeles lui ont offert une invitation au terme du repêchage de samedi.
Benoît, qui fait 6 pi 3 po et 181 lbs, n'était pas répertorié par la centrale de recrutement de la LNH. En 64 matchs la saison dernière à Shawinigan, il a amassé 12 points dont deux buts, ainsi que 47 minutes de pénalité. Les Cataractes en avaient fait leur choix de huitième ronde en 2015.