Les Cataractes et l’Armada ont rendez-vous pour la deuxième fois en sept jours, jeudi soir à Blainville.

Le sentiment d’urgence s’intensifie

Trois-Rivières — Embourbés dans une difficile séquence de sept défaites consécutives et d’une seule victoire à leurs dix derniers matchs, les Cataractes vont tenter de garder leurs minces espoirs éliminatoires en vie lors d’une rude séquence de trois rencontres en quatre jours qui s’amorcera jeudi soir à Blainville, face à l’Armada.

Installés à six points des Foreurs de Val-d’Or et du dernier rang donnant accès au tournoi printanier et avec seulement huit matchs à disputer avant la fin du calendrier régulier, le temps commence à presser pour Daniel Renaud et sa bande. Pour le moment, il n’est pas question pour l’entraîneur-chef de parler de week-end de la dernière chance. «Tant qu’il n’y aura pas de ‘e’ officiel à côté de notre nom dans le classement, on va continuer de se battre avec énergie.»

Renaud estime ses joueurs pleinement conscients de l’urgence de la situation. Cependant, il convient que les points sont difficiles encaisser par les temps qui courent. «Le sentiment d’urgence est là depuis un bout. Je sens les gars bien présents dans ce défi. Ils sont conscients de la situation. Mais ce n’est pas parce que tu es conscient de la situation que ça se transforme automatiquement en victoire. Les gars jouent avec l’énergie du désespoir, mais on doit mieux gérer la rondelle.»

Depuis quelques temps, ce n’est pas tant l’effort global qui est remis en cause mais plutôt des segments d’assoupissement général qui coûtent des victoires. Pas plus tard que le week-end dernier, une atroce deuxième période a sorti les Cataractes du match face au Phoenix à Sherbrooke. «Ce sont des séquences difficiles qui nous font mal. Le hockey, et encore plus au niveau junior, c’est une question de momentum. Il faut savoir reconaître quand les changements de momentum sont en train de se produire et apporter les ajustements nécessaires.»

Cataractes et Armada ont croisé le fer pas plus tard que vendredi dernier à Shawinigan, dans une rencontre qui s’était soldée 3-0 à l’avantage de la meilleure formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

En plus d’une visite à Blainville jeudi, les Cataractes recevront les Olympiques de Gatineau, vendredi, et les Remparts de Québec, dimanche, au Centre Gervais Auto.