L'entraîneur des Aigles Plante Sports, Rémi Doucet.

Le Royal reste en vie

Le Royal de Repentigny a trouvé une façon de rester en vie mercredi, dans la série qui l'oppose aux Aigles Plante Sports de Trois-Rivières. Faisant face à l'élimination devant ses partisans, le Royal a rapidement pris les devants, qu'il a réussi à conserver jusqu'en fin de soirée même si les visiteurs ont rendu les choses intéressantes dans les dernières manches.
«On a donné 10 buts sur balles, on a quand même bien fait pour limiter les dégâts à cinq points», analysait le gérant Rémi Doucet, qui s'encourageait avec la poussée orchestrée par son club avec un déficit de cinq points. «On a tenté des choses, on a emmagasiné de l'expérience. Ce fut un drôle de match, mais tout n'est pas négatif malgré la défaite. On a notamment arraché quatre points à Christopher Sauvé, l'un des bons lanceurs du circuit.»
La défaite a été encaissée par Samuel Cournoyer, chassé du match en deuxième manche après avoir accordé trois points. Au bâton, Martin Gagnon a été le plus actif dans le camp des visiteurs avec une récolte de trois coups sûrs en autant de présences à la plaque. Les Aigles, qui mènent maintenant cette série 3-1, tenteront à nouveau d'éliminer le Royal ce soir, 19 h 30, au parc Martin-Bergeron. Rémi Doucet confiera la balle à Joey Toupin.