Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Kucherov a enfilé son deuxième but de la rencontre à 6:01 de la troisième période pour doubler l'avance des siens.
Kucherov a enfilé son deuxième but de la rencontre à 6:01 de la troisième période pour doubler l'avance des siens.

Le Lightning à un gain du troisième tour [VIDÉO]

Fred Goodall
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Au moment où le Lightning de Tampa Bay pensait que le match lui glissait entre les doigts, Nikita Kucherov a pris les choses en main.

Deux buts et une aide plus tard, Kucherov a guidé les champions en titre de la coupe Stanley vers une victoire de 6-4 contre les Hurricanes de la Caroline, samedi.

Le Lightning a pris les devants 3-1 dans cette série de deuxième tour et il aura l'occasion d'en finir mardi, en Caroline du Nord.

«Pour être honnête, il a peut-être fait basculer le match, a mentionné l'entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper, à propos de Kucherov. Ça nous a échappé un peu en deuxième période et il avait été frappé durement par un joueur des Hurricanes. Il a canalisé son énergie de la bonne façon. Quand 'Kuch' fait des choses comme celles que nous avons vues aujourd'hui, il est pratiquement inarrêtable.»

Steven Stamkos a lui aussi obtenu deux buts et une mention d'assistance. Le Lightning montre un dossier de 10-0 après une défaite en séries lors des deux dernières années.

Les deux équipes ont inscrit quatre buts chacune au deuxième engagement et le Lightning a transformé un retard de 4-2 en une avance de 5-4. Stamkos et Kucherov ont fait mouche en avantage numérique et Tyler Johnson a également déjoué Petr Mrazek pendant cette période.

Teuvo Teravainen, Jesper Fast, Dougie Hamilton et Jaccob Slavin ont répliqué au deuxième vingt pour les Hurricanes. La formation de la Caroline du Nord s'est tirée dans le pied en écopant plusieurs mauvaises pénalités.

«Si tu donnes autant d'occasions à une unité d'avantage numérique de ce calibre, ce n'est pas une recette pour le succès, a indiqué Slavin. Nous devons être plus disciplinés et jouer avec ardeur, mais aussi intelligemment. Nous ne pouvons pas leur donner des occasions qu'ils n'ont pas besoin.»

Le Lightning a marqué trois buts en six avantages numériques et il a inscrit cinq buts avec un joueur en plus au cours des deux dernières parties.

Les Hurricanes ont connu leur meilleur match offensif de la série, mais ils ont été blanchis en deux tentatives en avantage numérique. Ils ont éprouvé des difficultés après avoir pris les devants 4-2.

«C'était bizarre. À ce moment, il n'y avait eu que 11 buts marqués depuis le début de la série et là, nous en voyons huit en deuxième période. C'était chaotique, a admis Cooper. C'était une deuxième période très divertissante.»

Le finaliste au trophée Vézina Andrei Vasilevskiy a résisté à la tempête des Hurricanes et il n'a pas alloué un but en troisième période. Il a conclu la rencontre avec 21 arrêts.

L'entraîneur-chef des Hurricanes, Rod Brind'Amour, n'a pas trouvé de réconfort d'avoir vu son équipe finalement déjouer Vasilevskiy, qui n'avait accordé qu'un total de cinq buts lors des trois premiers matchs.

«En toute honnêteté, je crois qu'il n'était peut-être pas à son meilleur et nous avons réussi quatre buts contre lui. Nous devons gagner cette partie. Il n'allouera peut-être plus quatre buts», a observé Brind'Amour.

Kucherov, qui a amassé 17 points en 10 matchs éliminatoires cette année, a amorcé la remontée en avantage numérique. Johnson a créé l'égalité 4-4 avant que Stamkos touche la cible en supériorité numérique pour une deuxième fois lors du second tiers.

Kucherov a ajouté un but à la suite d'une passe d'Ondrej Palat, lors d'une montée à deux contre un en troisième période.

Mrazek a stoppé 20 des 26 rondelles dirigées vers lui à son deuxième départ des séries. Il avait mené les Hurricanes vers un gain de 3-2 en prolongation, lors du troisième affrontement.