Après pratiquement deux ans loin de l’ovale glacé, la Trifluvienne Florence Brunelle a confirmé son retour en force ce week-end en remportant les sélections nationales juniors de patinage de vitesse sur courte piste.

Le grand retour de Florence Brunelle

TROIS-RIVIÈRES — Après de longs mois loin de l’ovale glacé, Florence Brunelle est de retour en force. La Trifluvienne de 15 ans l’a prouvé avec panache ce week-end du côté de Sherbrooke alors qu’elle a remporté les sélections nationales juniors de patinage de vitesse sur courte piste.

Pour ce rendez-vous regroupant plusieurs des meilleures patineuses de 14 à 18 ans au pays, Brunelle n’a pas laissé de doute sur sa domination en remportant chacune des finales au programme (500 m, 1000 m et 1500 m). Pas si mal pour une athlète qui avait mis de côté le patinage de vitesse pendant pratiquement deux ans!

«Je me suis entraînée fort pour revenir dans la meilleure forme possible. Je ne m’étais pas vraiment fixé d’objectif de résultat, car je ne souhaitais pas me mettre de pression. Je voulais simplement m’assurer de revenir graduellement à la compétition et prendre de l’expérience. Disons que j’étais pas mal surprise d’avoir d’aussi bons résultats, mais surtout contente que tout se passe bien pour ce retour à la compétition», explique celle qui est désormais affiliée au Club de patinage de vitesse de Pointe-aux-Trembles, sous la supervision d’Annie Sarrat.

Prolifique tant au soccer qu’en patinage de vitesse, Brunelle avait d’abord choisi de concentrer ses énergies sur le ballon rond en 2017-18 en s’exilant au Centre national de haute performance à Montréal. Puis, à la fin de l’été dernier, au moment de reprendre le collier à temps plein sur l’ovale glacé, des ennuis à un genou l’ont forcée à passer sous le bistouri.

Au terme d’une convalescence de quatre mois, Brunelle est d’abord revenue à la compétition au début du mois mars sur le circuit provincial, avant de couronner son retour avec éclat le week-end dernier en Estrie.

«Elle a repris là où elle avait laissé!», sourit l’entraîneur des Élans de Trois-Rivières, Simon Cuillerier-Serre. «Elle a gagné chaque distance, en battant des filles plus vieilles qu’elle. C’est le genre de performance qui devrait lui ouvrir les portes du Centre régional canadien d’entraînement.»

Voilà justement le prochain objectif de la talentueuse patineuse: obtenir une invitation pour s’entraîner au CRCE afin d’arriver fin prête pour les qualifications canadiennes du mois d’août. «C’est certain que c’est quelque chose qui m’intéresse, d’intégrer ce centre d’entraînement. Ça pourrait m’ouvrir des portes pour certaines compétitions. Mais ce qui importe le plus présentement, c’est de m’assurer de revenir à fond et que mon genou s’améliore de plus en plus. Je veux être prête tant physiquement que mentalement pour la prochaine saison», explique Brunelle.

Deux autres patineurs de la région étaient aussi en action du côté de Sherbrooke. Philippe Daudelin est parvenu à se hisser sur la troisième marche du podium au cumulatif des épreuves, en remportant notamment le 1000 m. De son côté, Alexandre Noël a bouclé la compétition au 13e rang sur 58 compétiteurs.

Deux champions québécois

Pendant que Florence Brunelle disposait de ses rivales à Sherbrooke, sa sœur, Clémence l’a imitée lors des Championnats québécois par catégorie d’âge présentés au Complexe sportif Alphonse-Desjardins. La porte-couleurs des Élans de Trois-Rivières a été sacrée championne chez les 11 ans.

La domination de Brunelle n’a pas fait de doute alors qu’elle a remporté chacune des distances au programme (400 m, 1000 m, 1500 m). «On a bien vu que Clémence était une coche au-dessus. Elle n’a pas gagné ses courses dans le dernier droit. Elle avait une bonne priorité chaque fois», explique l’entraîneur des Élans.

Derrière la championne provinciale, sa coéquipière Alyssia Cloutier a pris le deuxième rang au classement cumulatif. Son meilleur résultat est survenu au 400 m avec une deuxième place. «On ne pensait pas qu’elle se débrouillerait aussi bien. Ses résultats représentent une belle surprise», note son entraîneur.

Déjà champion canadien sur longue piste chez les 14 ans, Alexis Bélanger a pour sa part ajouté la couronne provinciale de 14 ans sur courte piste à sa feuille de route, notamment grâce à une victoire au 1000 m et une deuxième position au 1500 m. «Alexis, on pensait qu’il pouvait se classer sur le podium, mais pas nécessairement sur la première marche. C’est un très bon résultat», souligne Cuillerier-Serre.

En plus des trois médaillés des Championnats provinciaux par catégorie d’âge, Mathilde Chamberland-Dostie et Simone Aubin participeront aux Championnats de l’Est du Canada, les 30 et 31 mars à Campbellton, au Nouveau-Brunswick.