Dany Torchy, de Flat track Québec, fera revivre cette discipline à l’Hippodrome de Trois-Rivières, le 19 mai.

Le flat track renaît à l’Hippodrome 3R

TROIS-RIVIÈRES — Après 10 ans d’absence, le flat track revivra à l’Hippodrome 3R.

Les mordus de courses et d’adrénaline seront servis le 19 mai sur l’ovale de Trois-Rivières alors que plus de 175 pilotes de motos et de quads sont attendus pour ce rendez-vous qui lancera les championnats national et provincial.

Pour l’occasion, de nombreux pilotes de renom s’attaqueront au tracé trifluvien, dont Dominic Beaulac, Dave Pouliot, Fred Duchesneau et William Bellerose. Une course des légendes est également au programme avec, entre autres, des membres de la famille Ford qui seront de la partie.

Le flat track est surtout reconnu pour son côté spectaculaire puisque les bolides ne sont pas munis de freins à l’avant.

«C’est très particulier comme épreuve. Ça demande un contrôle très important de la technique», souligne Dany Torchy, de Flat track Québec, qui a mis sur pied cet événement en compagnie de ses acolytes Marc-André Pagé et François Cominardi.

Du côté du volet quad, le champion Sylvain Arseneault devrait fort probablement se retrouver sous les projecteurs. Les organisateurs prévoient attirer une soixantaine de pilotes pour cette portion de l’événement.

En tout, les quelque 175 pilotes attendus seront séparés en neuf catégories de compétition.

Pendant que le championnat canadien comportera une douzaine d’épreuves pendant l’été, son pendant québécois misera sur six tranches, dont la dernière sera également présentée à Trois-Rivières.