Jacob Guévin était présent au repêchage, l’an dernier, à Québec et s’était présenté à la table des Sags après sa sélection pour serrer la main des gestionnaires Jean-François Abraham et Marc Denis. Il semble toutefois déterminé à poursuivre son cheminement du côté américain.
Jacob Guévin était présent au repêchage, l’an dernier, à Québec et s’était présenté à la table des Sags après sa sélection pour serrer la main des gestionnaires Jean-François Abraham et Marc Denis. Il semble toutefois déterminé à poursuivre son cheminement du côté américain.

Le défenseur Jacob Guévin garde le cap sur les États-Unis

Au cours des derniers jours, deux joueurs qui avaient fait part de leur intention de poursuivre leur cheminement aux États-Unis ont changé leur fusil d’épaule et évolueront finalement dans la LHJMQ. Ce n’est toutefois pas le cas du défenseur Jacob Guévin, choix de deuxième ronde des Sags l’an dernier, qui semble encore déterminé à joindre les rangs de l’Université Nebraska Omaha pour la saison 2022-2023.

Jeudi, l’attaquant Cam McDonald, un choix de 3e ronde des Sea Dogs de Saint-Jean, et le gardien William Rousseau, sélectionné au 5e tour par les Remparts, ont tous deux confirmé qu’ils laissaient tomber leurs ambitions américaines au profit de la LHJMQ. Le mois dernier, Peter Reynolds, qui était identifié comme l’un des meilleurs espoirs du repêchage et qui a finalement glissé au Sea Dogs au 21e rang, a pris la même décision.

Le dossier de Jacob Guévin ne semble pas avoir évolué pour autant, si on se fie aux propos du directeur général Yanick Jean. « Pour l’instant, c’est fermé. Il y a tellement de choses qui changent avec la COVID que je ne veux pas spéculer pour rien. Pour le moment, je ne le compte pas dans notre alignement pour le prochain début de saison », a-t-il admis lorsque questionné mercredi sur de possibles développements un an plus tard.

Avec ses deux premiers choix l’an dernier, Yanick Jean a tenté deux coups de circuit avec des défenseurs, Oscar Plandowski et Jacob Guévin. Choisi au 18e rang, Plandoswki, originaire d’Halifax, s’était montré ouvert même s’il avait établi une liste d’équipes dans les Maritimes, mais ne s’est finalement pas laissé convaincre. Yanick Jean l’a donc expédié aux Islanders de Charlottetown en retour d’un choix de premier tour en plus de récupérer un choix compensatoire au début de la troisième ronde, le 40e au total, samedi.

Pour sa part, Jacob Guévin n’a jamais caché ses intentions d’opter pour la voie des collèges américains, annonçant ses couleurs avant le repêchage. Les Sags ont tout de même tenté le coup au 29e rang sur le produit des Estacades de Trois-Rivières qui a passé la dernière saison à l’école Northwood dans l’État de New York, dans une ligue préparatoire à la USHL, amassant 56 points en 50 rencontres en plus de récolter quatre passes en cinq matchs avec la formation rouge au Défi mondial des moins de 17 ans.

POINTES DE PLUME

• Le capitaine des Saguenéens Rafaël Harvey-Pinard a été coiffé au titre national d’étudiant par excellence par l’attaquant du Spirit de Saginaw dans la Ligue de l’Ontario Cole Perfetti. Cinquième espoir en Amérique du Nord en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale, Perfetti, qui a cumulé 11 points en 61 rencontres la saison dernière, se débrouille également à l’école avec une moyenne générale de 93 %. Récipiendaire du Trophée Marcel-Robert, récompensant l’étudiant modèle dans la LHJMQ, Harvey-Pinard, qui a signé un contrat la semaine dernière avec le Rocket de Laval après avoir été un choix de 7e ronde du Canadien, complètera au cours des prochaines semaines son diplôme d’études collégiales en sciences de la nature.