Malgré ses 16 ans, Xavier Laneuville a joué en Coupe du Québec mercredi.

Le CSTR vient en aide à Xavier Laneuville

La Coupe du Québec s'est déplacée en Mauricie mercredi alors que la formation U21 AAA du Club de soccer de Trois-Rivières croisait le fer avec celle de Saint-Hubert au stade Diablos. Sur le terrain, un des meilleurs espoirs de la région a eu droit à un coup de pouce de l'organisation.
En effet, malgré ses 16 ans, Xavier Laneuville était en uniforme pour le club trifluvien. Or, la Coupe du Québec est un tournoi ouvert, où les meilleurs joueurs de chaque formation peuvent être habillés, peu importe leur année de naissance. Certains avaient donc deux fois l'âge de Laneuville.
Peu importe, celui qui évoluait jusqu'à l'an dernier avec l'Académie de l'Impact de Montréal était sur la formation partante.
Or, en plus de tenter d'avancer à la ronde suivante de la Coupe du Québec, le CSTR avait aussi un deuxième objectif lors de cette soirée: amasser un maximum d'argent afin de venir en aide à son jeune espoir, qui a été invité à se joindre à l'Académie Montverde d'Orlando en Floride. Une organisation qui pourrait propulser sa carrière vers la NCAA ou encore la Major League Soccer, mais dont le prix d'admission, à 50 000 $, est loin d'être accessible pour toutes les bourses.
«Quand j'ai eu l'offre, j'en ai tout de suite parlé à mes coachs et ils ont décidé de m'aider en me remettant les profits du match. Le club m'a beaucoup aidé financièrement jusqu'à présent», explique Laneuville.
Avec 250 personnes dans les estrades, la récolte a été bonne, et c'est finalement 320 $ qui ont été remis au jeune espoir. Un pas de plus vers son objectif. Et les choses se déroulent bien pour lui, puisqu'il a amassé 23 000 $ jusqu'à présent, en grande partie grâce à sa famille. Plusieurs activités seront toutefois organisées dans les prochaines semaines afin de réaliser son rêve, lui qui doit quitter le Québec en août.
Sur le terrain, Laneuville et ses coéquipiers l'ont toutefois eu difficile face à Saint-Hubert. Les visiteurs ont inscrit un but dès le début de la rencontre pour finalement obtenir un gain de 3-1. Wilson Andres Munoz Jansasoy a été le seul marqueur pour les hommes de Shany Black. 
«Ça faisait plus longtemps que nous qu'ils jouaient ensemble. C'était plus difficile pour nous de s'adapter, et je pense que certains gars étaient stressés de jouer en Coupe du Québec. Ils ont marqué dès la première minute, mais après, ça s'est replacé et on a joué une bonne deuxième demie», a souligné Laneuville.
Comme la Coupe du Québec est un tournoi à simple élimination, il s'agit de la fin du parcours du CSTR.