ANDRÉ AUBRY alors qu’il campait le rôle d’officiel chez les hockeyeurs boomers au Colisée.

Le colosse André Aubry n’est plus

CHRONIQUE / Onde de choc dans le monde du sport de la région avec la mort subite de l’ex-hockeyeur ANDRÉ AUBRY qui nous a quittés à l’âge de 72 ans. C’était un colosse dans toute la force du mot. À Trois-Rivières, il a évolué dans les rangs juniors avec les Reds (1965-66) qui alignaient MICHEL CORMIER, JEAN-MARIE NICOL et LOUIS DEVEAULT, puis les Leafs (1966-67) avec CLAUDE LEMIEUX, ANDRÉ DUPONT, RENÉ ROBERT et GILLES GILBERT. Il a aussi porté les couleurs des Patriotes de l’UQTR et il était un fidèle supporteur des Pats.

Deux de ses grands amis et confidents, MICHEL CORMIER et CLAUDE LEMIEUX, nous livrent des témoignages émouvants.

«56 ans d’amitié s’éteignent»

«Perdre un ami n’est jamais facile, mais 56 ans d’amitié qui disparaissent, ouf! c’est dur! Nous sommes devenus des amis à l’époque du hockey junior avec Jean-Marie Nicol et Denis Longpré. André et moi avons signé notre premier contrat professionnel avec les Blues de St. Louis en 1972. Après deux saisons au hockey mineur professionnel, il a effectué un retour aux études pendant que je poursuivais ma carrière de hockeyeur. Il a obtenu un diplôme en éducation physique à l’UQTR et a enseigné au Séminaire St-Joseph durant toute sa carrière. Nous avons été associés dans un petit club de golf, le Driving Range de Saint-Louis-de-France, de 1970 à 1987. Il était généreux de son temps, un géant au cœur d’or! Homme de famille, il était toujours prêt à aider tout un chacun. Nous étions comme un vieux couple grincheux. Je le considérais comme un frère. Il fut un excellent confident. Il va me manquer! Sur les chemins de la vie, on ne vit qu’un instant, mais dans le cœur d’un ami, on est toujours présent.»

«Un monstre sur patins»

«Mon souvenir d’André chez les Juniors: un «monstre sur patins». Personne ne pouvait l’intimider et il était comme notre ange gardien. Lors de la série demi-finale 1966-67 avec les Leafs de Trois-Rivières, nous affrontions les Éperviers de Sorel qui alignaient un certain Serge Bernier (ancien Nordiques) surnommé «le bœuf de Matane». Sorel devait l’emporter en trois rencontres, mais nous avions remporté la série. Dans le deuxième affrontement, une bagarre avait éclaté entre André et Bernier. Ce fut le point tournant de la série qui nous propulsait en finale contre Thetford Mines.

Malgré ses problèmes de santé, il a arbitré avec nous, les boomers du mardi matin au Colisée, jusqu’à avril dernier. André Aubry, l’homme, était d’une gentillesse extrême. Nous perdons un grand sportif. »

Pleins feux sur le club de curling Grand-Mère

À sa septième saison d’activité depuis la création du Centre municipal de curling de Shawinigan, le club de curling Grand-Mère est déjà reconnu au Canada pour ses installations des plus modernes et la qualité de ses glaces. Cette réputation s’est forgée dans ce court laps de temps avec l’organisation de plusieurs tournois au niveau provincial et du Championnat junior canadien en 2018. Ces succès sont attribuables au dynamisme de son conseil d’administration, soit le président JEAN-FRANÇOIS MORAND, SERGE BOURASSA, RITA LEBLANC, DENIS ROBERT, ROBERT MONTAMBAULT, GÉRARD LÉVESQUE, JOCELYN GIROUX, LUCIE BOISVERT et RÉJEAN BOISSONNAULT, ainsi que la collaboration de plusieurs responsables de ligues, sans oublier de nombreux bénévoles qui ont à cœur son bon fonctionnement. 

Quelque 230 membres s’adonnent à leur sport favori, répartis dans cinq ligues de jour, cinq ligues de soir et une ligue double mixte le vendredi soir. Plusieurs tournois y sont aussi présentés (Colts, Maîtres et Invitation), dont un à venir qui permettra à de nouveaux joueurs de découvrir le curling (2 curleurs + 2 non-curleurs) prévu du 4 au 12 avril. Le club s’implique également dans le développement des jeunes dans les écoles de la région (Programme Rocks & Rings).

Ici, je vous présente quelques images du CCGM avec la collaboration de JACQUES LEMAY et GÉRARD LÉVESQUE, deux piliers du curling en Mauricie.

Prise 2 dans une prochaine chronique

Une équipe redoutable au sein des ligues seniors : YVES ST-LOUIS, PIERRE FRENETTE, ANDY COSSETTE et DANIEL GAULIN.
Des gens heureux de vous accueillir au club Grand-Mère : le président JEAN-FRANÇOIS MORAND ainsi que DANIELLE AUDET, PIERRETTE COSSETTE, ALAIN MORIN (responsable de l’approvisionnement) et LOUISE GÉLINAS.
Le capitaine et responsable de ligue MICHEL LARIVIÈRE donnant ses précieuses directives à GÉRARD LÉVESQUE et aux brosseurs MICHEL PLOURDE et PIERRE PLAMONDON.
Le club Grand-Mère esr reconnu pour la qualité de ses glaces. Sur notre photo, WILLIAM GIROUX, RÉJEAN BOISSONNAULT et PIERRE FRENETTE font partie d’une formidable équipe complétée par JEAN-FRANÇOIS MORAND, SERGE BOURASSA, JOCELYN GIROUX, JACQUES GRENIER, LÉO GARCEAU, GUY SLATER ET ANDY COSSETTE.
Demandez au capitaine Martin Ferland de la Ligue du lundi soir ce qu'il pense de Raphaël Tremblay, ce jeune joueur de la relève qui joue en sa compagnie.