Équipe Québec avait bien commencé sa journée de travail en malmenant les Miners par 6-0, en fin d’après-midi, dans un match où le lanceur Codie Paiva (7-5) s’est offert un deuxième blanchissage d’affilée à l’occasion d’une sortie de sept manches où il n’a donné que cinq coups sûrs.
Équipe Québec avait bien commencé sa journée de travail en malmenant les Miners par 6-0, en fin d’après-midi, dans un match où le lanceur Codie Paiva (7-5) s’est offert un deuxième blanchissage d’affilée à l’occasion d’une sortie de sept manches où il n’a donné que cinq coups sûrs.

Le chiffre magique tombe à deux pour Équipe Québec

Carl Tardif
Carl Tardif
Le Soleil
«Une journée immense !» Voilà les premiers mots lancés par le gérant Patrick Scalabrini lorsqu’on l’a rejoint à Sussex, vendredi soir, au terme d’une soirée où Équipe Québec s’est dotée d’une avance d’un match en tête de la division atlantique de la Ligue Frontier.