Le Canadien jouait son premier match préparatoire à huis clos mardi, contre les Maple Leafs.
Le Canadien jouait son premier match préparatoire à huis clos mardi, contre les Maple Leafs.

Le CH devra trouver des façons de se motiver, malgré les matchs à huis clos

Les joueurs du Canadien de Montréal ont vécu leur première expérience à huis clos mardi soir contre les Maple Leafs de Toronto. Et ils ont convenu qu’ils avaient encore beaucoup de travail à faire afin de trouver leurs marques de manière à être prêts à affronter les Penguins de Pittsburgh en série de qualification — notamment au niveau de la motivation.

«Il n’y a aucune ambiance. Il n’y a rien qui se passe. Il y avait plus d’ambiance dans mes matchs de l’atome BB à Mont-Tremblant, a déclaré sans détour l’attaquant Jonathan Drouin en visioconférence mercredi. Il faut essayer de créer de l’énergie, parce que la foule n’est pas là pour t’aider. Il faut donc qu’on passe à autre chose, il faut qu’on trouve une façon d’avoir de l’énergie entre nous autres.»

«C’est dur de s’embarquer dans un match après une pause de quatre mois, surtout dans un aréna comme ça, a poursuivi le Québécois. On sait qu’on peut être meilleurs qu’hier (mardi), et il y a encore des choses à travailler. Pour nous, c’est vraiment la constance; nous n’avons pas beaucoup de temps pour nous adapter. Il faut être prêts pour samedi. Ce sera un bon test contre les Penguins.»

Pour sa part, l’entraîneur-chef du Canadien Claude Julien n’a pas cherché d’excuse pour justifier le match terne offert par sa troupe mardi.

«C’est la même chose pour toutes les équipes. C’est sûr que c’est un défi, mais il va falloir créer notre énergie, a d’abord évoqué Julien. Il y a quatre mois, nous nous voyions en vacances durant l’été, car les possibilités de participer aux séries éliminatoires étaient alors très minces. Nous sommes donc une des équipes chanceuses d’avoir l’occasion de participer aux séries. Et si ça ne nous excite pas (d’y participer), alors je ne sais pas ce que ça prendra.»

Il reste donc trois jours à Julien et ses hommes pour retrouver la flamme en vue de la série contre les Penguins. Et entre-temps, ils devront peaufiner quelques détails techniques.

L’unité en avantage numérique formée de Drouin, Nick Suzuki et Joel Armia a paru plutôt effacée contre les Leafs, et selon la recrue du Canadien, il reste encore beaucoup de pain sur la planche pour menacer les Penguins.

«Nous précipitons nos jeux, et nous avons perdu de nombreuses batailles en récupération de rondelle, a évoqué Suzuki, le joueur le plus utilisé par Julien mardi. Il faudra avoir une meilleure cohésion entre nous, prendre le temps de nous installer dans le territoire ennemi, et créer nos chances de marquer. Ce sont des détails sur lesquels il faudra travailler au cours des prochains jours.»

Julien a également tenu à souligner que si le Canadien veut sortir vainqueur de sa série contre Sidney Crosby et sa bande, alors il devra absolument éviter de concéder des buts en début et fin de période — comme ç’a été trop souvent le cas pendant la saison régulière, et aussi mardi contre les Leafs.

«C’est sûr que nous avions encore un petit peu de rouille, et celle-ci n’était pas seulement sur la patinoire. Elle l’était aussi dans notre prise de décisions dans des circonstances serrées, a confié Julien. Nous allons regarder tout ça, mais disons que ça fait partie de l’apprentissage du premier match. Il faudra éviter que ce genre de situation là se produise contre les Penguins, mais il nous reste encore trois jours pour nous assurer que ce soit corrigé.»

Hudon a commis «une erreur de parcours»

Les joueurs du Tricolore se retrousseront les manches et participeront à une séance d’entraînement un peu plus tard mercredi au Centre de performance Ford, situé en banlieue de Toronto.

Julien a indiqué que l’attaquant Charles Hudon avait commis «une petite erreur de parcours» mardi et raté l’entraînement matinal de l’équipe. C’est l’une des raisons pour lesquelles il n’a pas affronté les Maple Leafs.

Le pilote du Bleu-blanc-rouge a toutefois assuré qu’il n’y aurait pas de sanction additionnelle et que Hudon serait de retour à son poste lors de l’entraînement.

Plus tôt cette semaine, Julien avait déclaré qu’il réduirait son effectif de 31 à une vingtaine de joueurs mercredi, en prévision du premier match de la série de qualifications du CH contre les Penguins de Pittsburgh, samedi.

Il a d’ailleurs mentionné qu’il poursuivait son évaluation en défensive afin de déterminer quels défenseurs composeront sa troisième paire, entre Cale Fleury, Victor Mete et Xavier Ouellet, notamment.

«Nous allons évaluer leur jeu en défensive, mais également leur façon de remettre la rondelle à nos attaquants, a d’abord évoqué Julien. En ce moment, nous effectuons nos dernières évaluations, mais peu importe ceux que nous choisirons, il faudra qu’ils excellent en défensive et qu’ils facilitent le jeu de transition. Nous avons besoin de bons quarts-arrière.»

Weise en Suisse?

D’autre part, l’attaquant du Canadien Dale Weise quitterait l’organisation montréalaise à la fin de la campagne pour se joindre au HC Lausanne, a rapporté le quotidien suisse Le Matin mercredi.

Le hockeyeur âgé de 31 ans se rendrait en Suisse en compagnie de l’ex-défenseur du Canadien Mark Barberio. Un autre ex-joueur de la LNH, Cory Conacher, a récemment accepté une offre de contrat de trois ans du club qui évolue dans la Ligue nationale, le plus haut niveau du hockey suisse.

Weise, un choix de quatrième ronde, 111e au total, des Rangers de New York lors du repêchage de la LNH en 2008, a inscrit 55 buts et récolté 70 mentions d’assistance en 513 matchs en carrière dans le circuit Bettman. Il s’agit de son deuxième séjour avec le Tricolore, après celui de 2013 à 2016.

Par ailleurs, on ignore toujours l’état de santé de l’attaquant Alex Belzile, qui a été durement frappé par le défenseur des Maple Leafs de Toronto Jake Muzzin après avoir obtenu une bonne chance de marquer à l’embouchure du filet de Frederik Andersen en deuxième période mardi soir.

Belzile a paru sonné sur la patinoire avant de retraiter vers le vestiaire. Il n’est pas revenu au jeu par la suite et n’a pas pris part à la séance d’entraînement du club mercredi.

Un match comme avant... sans public.