Joe Rullier va effectuer ses premiers coups de patin avec le Caron et Guay ce soir lors du déplacement à Rivière-du-Loup... si Dame nature le permet!

Le Caron et Guay monnaie Joe Rullier

Avec la blessure de David Guerrera et le départ de François Lacerte pour les rangs universitaires, le Caron et Guay était ouvertement à la recherche de renfort entre les poteaux. Les Trifluviens ont trouvé ce qu'ils recherchaient au Saguenay mais ils ont dû sacrifier Joe Rullier afin de mettre la main sur le jeune et prometteur gardien Shane Owen. Charles Fontaine - qui fait un retour avec l'organisation - et Nicolas Dumoulin accompagneront Owen en Mauricie, tandis que Dominic D'Amour fera le trajet inverse.
Cette transaction met un terme à toute une saga entre le Caron et Guay et Rullier. Le défenseur vedette est courtisé depuis des années par l'organisation et à plus d'une reprise, il avait signifié son intérêt avant de reculer. Avant les Fêtes, Rullier avait assisté à une pratique de l'équipe et devait enfiler l'uniforme deux jours plus tard mais il ne s'était pas rapporté. À bout de nerfs, le propriétaire Léo-Guy Morrissette avait menacé de le faire sécher sur sa liste mais il s'est ravisé. «Je fais passer les intérêts de l'équipe avant mes réactions houleuses», sourit l'expérimenté homme de hockey, qui donne le crédit à son adjoint Sylvain Robert pour la concrétisation de ce dossier.
«On obtient un très bon jeune gardien. Dumoulin est solide et Fontaine, s'il est en forme, pourra nous donner un gros coup de main. Quant à D'Amour, pour une raison que j'ignore, il avait beaucoup de mal à performer depuis le début de la saison. Finalement, c'est Saguenay qui doit maintenant composer avec Rullier. Il n'est pas encore rendu! Je me demande comment ils vont faire pour le payer car ses demandes sont exorbitantes. Moi en tout cas, je n'étais pas capable de le satisfaire.»
Le prochain match du Caron et Guay sera disputé à Sorel vendredi soir.