Carey Price a cédé 5 fois sur 21 lancers dans la défaite, jeudi soir.

Le Canadien s'incline en Arizona

GLENDALE, Ariz. — Le Canadien de Montréal a marqué deux buts en moins de deux minutes en troisième période pour s’approcher à un seul but de ses adversaires. Et le gardien Antti Raanta, des Coyotes de l’Arizona, n’a pas apprécié.

Il a crié en direction de ses coéquipiers au banc des joueurs pendant une pause, et ceux-ci ont réagi. Ils ont marqué deux buts et infligé au Tricolore une 10e défaite à ses 11 dernières sorties à l’étranger, 5-2 jeudi soir.

«J’espère que je n’aurai pas besoin d’agir de nouveau de la sorte, a déclaré Raanta. C’est excellent d’avoir obtenu la victoire, mais il faut apprendre de nos erreurs.»

Après le match, Raanta avait le rire plus facile, mais l’entraîneur-chef Rick Tocchet et son personnel étaient heureux de voir leur gardien s’enflammer.

«Ç’a réveillé notre équipe. J’aime ça.»

L’attaquant recrue Clayton Keller a mené l’attaque des Coyotes avec une performance d’un but et trois aides.

Keller a ouvert la marque avec son 17e de la saison, en avantage numérique, pendant une punition à Max Pacioretty, à 13:56 de la première période.

Il a ajouté deux aides en tout début de deuxième période sur les buts de Brendan Perlini, ses 15e et 16e, marqués dans un intervalle de 19 secondes.

«Nous essayons de nous améliorer chaque jour. Les récents matchs ont été bons pour nous, mais nous avons encore beaucoup à apprendre et à prouver», a reconnu Perlini.

Le Canadien a repris vie tôt en troisième période lorsque Brendan Gallagher (21e) et Daniel Carr (4e) ont déjoué Raanta.

Fin d'une longue disette

Le filet de Gallagher, inscrit en avantage numérique, était le premier du Canadien en exactement 112 minutes de jeu.

Jonathan Drouin avait réussi le dernier but du Canadien alors qu’il restait 1:14 à jouer au troisième vingt face aux Predators de Nashville samedi dernier.

Toutefois, une autre punition de Pacioretty est venue mettre fin aux espoirs de remontée des hommes de Claude Julien.

Tobias Rieder en a profité pour déjouer Price à 10:46, aidé de Keller et du défenseur Oliver Ekman-Larsson, qui inscrivait un troisième point.

Josh Archibald a profité d’une défaillance de Price pour sceller l’issue du match avec un peu moins de quatre minutes à jouer.

Le Canadien a dominé 36-21 au chapitre des tirs au but.

«On ne peut pas se permettre de se creuser un trou et espérer gagner, surtout à l’étranger. C’est ce qui nous a coulé», a résumé Gallagher.

Le prochain match du Tricolore aura lieu samedi à Las Vegas.

Les moments-clés du match