Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le gardien des Leafs Jack Campbell a repoussé 32 tirs.
Le gardien des Leafs Jack Campbell a repoussé 32 tirs.

Le Canadien se bute à Jack Campbell des Leafs [VIDÉO]

Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Dominique Ducharme avait affirmé que le match entre le Canadien et les Maple Leafs était une occasion pour sa troupe de voir où elle se situait par rapport à l’équipe en tête de la section Nord.

La réponse? «Je pense que nous sommes près d’eux», a dit l’entraîneur-chef par intérim de la formation montréalaise après le revers de 3-2 encaissé à Toronto mercredi soir.

Jack Campbell a repoussé 32 tirs devant le filet des Maple Leafs et a porté sa fiche cette saison à 10-0. Il a fracassé un record d’équipe en remportant un 10e match d’affilée. L’ancienne marque était partagée par Félix Potvin, Jacques Plante et John Ross Roach.

Le Canadien a connu ses meilleurs moments en deuxième période, mais Campbell a fermé la porte. TJ Brodie et Zach Hyman ont ensuite marqué en troisième période pour les Maple Leafs.

Corey Perry a inscrit son deuxième but de la rencontre avec 2:15 à faire, quand le gardien Jake Allen avait été remplacé par un attaquant supplémentaire. Campbell a ensuite eu le dernier mot.

Allen a effectué 29 arrêts devant le filet du Canadien (17-10-9), qui disputait un premier match en l’absence de Brendan Gallagher. Ce dernier sera absent pendant au moins six semaines en raison d’une fracture au pouce de la main droite.

Ducharme a refusé de dire que sa troupe a manqué d’énergie en l’absence de celui qui est considéré comme l’âme du Canadien.

«Ce n’était pas une question d’émotion en première période, a insisté Ducharme. Nous étions moins actifs en première période et c’était généralisé.

«Pour gagner contre les Maple Leafs, il faut être constant. Nous avons été trop inconstants ce soir.»

Carey Price était resté à Montréal afin de subir des traitements. Ducharme a affirmé que Price traînait une blessure mineure depuis un certain temps.

Auston Matthews et Hyman ont amassé chacun un but et une aide pour les Maple Leafs (27-10-3), qui ont récolté au moins un point dans un neuvième match de suite (8-0-1).

Les Maple Leafs étaient privés de l’attaquant William Nylander, puisqu’il est entré en contact avec une personne hors de la bulle de l’équipe ayant possiblement contracté la COVID-19. Il a été placé en isolement préventif.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand il accueillera les Jets de Winnipeg au Centre Bell.

En trois temps

Les Maple Leafs ont vite pris les devants, ouvrant la marque après 54 secondes de jeu. Matthews a surpris Allen en contournant le filet.

Le Tricolore a répliqué 81 secondes plus tard. Perry y est allé d’une petite feinte, puis a fait glisser le disque sous la jambière gauche de Campbell.

Les Maple Leafs ont vite pris les devants, ouvrant la marque après 54 secondes de jeu. Auston Matthews a surpris Jake Allen en contournant le filet.

Les Maple Leafs ont contrôlé le jeu en première période, mais Allen a gardé le Canadien dans le coup.

Assis sur la patinoire, Allen a capté un tir à bout portant d’Alex Galchenyuk tôt dans la période.

Le Canadien a aussi sauvé sa peau en écoulant 53 secondes de jeu en infériorité numérique de deux joueurs.

Le vent a tourné lors du deuxième engagement, alors que le Canadien est celui qui a dominé le jeu. Campbell a toutefois repoussé chacun des 17 tirs dirigés vers lui pendant la période.

Campbell a réalisé son plus bel arrêt contre Jonathan Drouin, qui s’était échappé avec une minute à faire au deuxième vingt.

À l’autre bout de la patinoire, Allen a été vigilant même s’il a été testé moins souvent. Allen a notamment frustré John Tavares lors d’une attaque à deux contre un.

À leur tour, les Maple Leafs ont renversé la vapeur en troisième période. Brodie a vite brisé l’égalité après 2:32 de jeu, profitant d’un bond favorable du disque contre le patin du défenseur Victor Mete.

Les Maple Leafs ont obtenu bon nombre d’occasions de creuser l’écart, mais Allen a permis au Tricolore de s’accrocher pendant de longues minutes.

Allen a frustré deux fois Tavares et a joué de chance devant Matthews, stoppant un tir du franc-tireur des Leafs sans même le voir décocher son lancer.

De son côté, Campbell a joué de chance quand un long tir de Joel Edmundson a atteint la barre transversale.

Les Leafs ont finalement porté la marque à 3-1 en leur faveur à 10:21. Hyman a fait mouche sur un retour au terme d’une descente à trois contre deux orchestrée par Matthews et Mitchell Marner.

Perry a rendu les choses intéressantes s’y prenant à deux reprises pour marquer sur un retour en fin de rencontre. Campbell a cependant fermé la porte par la suite.

+

ÉCHOS DE VESTIAIRE

Jake Allen a louangé les habiletés offensives des Maple Leafs.

«Je crois que c’est l’équipe la plus rapide offensivement que nous avons affrontée. C’est un défi, mais un défi amusant. Ils ont des joueurs qui font partie de l’élite de la LNH. Quand la plupart des joueurs opteraient pour un tir lors d’une occasion de qualité, ils réussissent à faire une passe de plus.»

Corey Perry a affirmé que le niveau du Canadien n’était pas loin de celui des Maple Leafs.

«Ça s’est joué à un bond ici ou là. Leur deuxième but a été marqué sur un bond chanceux contre un de nos joueurs. C’est ça le hockey. Ce sera comme ça en séries éliminatoires. Nous étions au coude-à-coude et nous devons trouver un moyen de pousser encore plus fort.»

Jonathan Drouin s’est dit ne pas être surpris de voir Corey Perry continuer à marquer avec constance cette saison malgré ses 35 ans.

«Son jeu n’a jamais été sa vitesse. Il joue autour du filet, il a de bonnes mains et un long bâton. Même à son âge, il est incroyable et c’est bien de compter sur un joueur comme lui qui est capable de marquer des buts importants.»