Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
C'était l'euphorie chez le Canadien après le but vainqueur!
C'était l'euphorie chez le Canadien après le but vainqueur!

Le Canadien balaie les Jets!

Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Le Canadien est le roi du Nord.

Tyler Toffoli a inscrit le but vainqueur après 1:39 de jeu en prolongation et la formation montréalaise a complété le balayage de la finale de la section Nord face aux Jets de Winnipeg en l’emportant 3-2, lundi soir au Centre Bell.

Posté à l’embouchure du filet, Toffoli a profité d’une remise de Cole Caufield à partir du coin de la patinoire et il a marqué grâce à un tir sur réception.

Le Canadien a donc remporté la série 4-0. Il affrontera en demi-finale de la Coupe Stanley le vainqueur de la série entre les Golden Knights de Vegas et l’Avalanche du Colorado. La finale de la section Ouest est égale 2-2.

Les Jets n’ont pas réussi à jouer autant avec l’énergie du désespoir qu’ils devaient l’espérer.

De son côté, le Canadien a joué l’un de ses meilleurs matchs au niveau du contrôle de la rondelle en zone adverse.

Erik Gustafsson, en avantage numérique, et Artturi Lehkonen avaient donné les devants 2-0 au Tricolore en première période. Carey Price a stoppé 15 lancers.

Logan Stanley avait permis aux Jets de créer l’égalité grâce à un doublé en deuxième période. Connor Hellebuyck a effectué 38 arrêts.

Le Canadien était privé du défenseur Jeff Petry, qui a semblé se blesser à la main droite lors du troisième match, dimanche. Alexander Romanov l’a remplacé dans la formation et disputait un premier match de séries éliminatoires en carrière dans la LNH.

Connor Hellebuyck a été le plus occupé des deux gardiens. Le cerbère des Jets a repoussé 37 tirs lors des trois premières périodes.

On sort les balais

Les Jets ont joué avec plus d’énergie que lors des trois premières rencontres, mais le Canadien a malgré tout ouvert la marque lors d’une septième partie de suite.

Gustafsson a fait mouche en avantage numérique à 8:01, à l’aide d’un long tir précis.

Les Jets ont à leur tour obtenu un avantage numérique et ils ont bombardé le filet de Price. Josh Morrissey est celui qui est passé le plus près de répliquer, mais Price a fait l’arrêt avec son bâton.

Nick Suzuki a profité d’une occasion en or en avantage numérique plus tard en première période. Il a été oublié devant le filet par les joueurs des Jets, mais a raté la cible quand Corey Perry l’a rejoint.

Le Canadien a malgré tout creusé l’écart avant la fin du premier engagement. Lehkonen a fait dévier un tir de Brett Kulak dans l’objectif avec 51 secondes à écouler.

La performance du Canadien lui a valu une ovation de la part des 2500 spectateurs présents au Centre Bell.

Stanley a refroidi les ardeurs des partisans en début de deuxième période.

Il a d’abord surpris Price à 1:40 grâce à un tir qui est passé par-dessus l’épaule droite du gardien. Stanley a ensuite déjoué Price à l’aide d’un tir sur réception à 5:29.

Gustafsson est passé tout près de redonner les devants au Tricolore un peu plus d’une minute plus tard. Il a toutefois atteint la barre transversale au terme d’une attaque à trois contre deux orchestrée par Perry.

Le Canadien a souvent embouteillé les Jets dans leur territoire pendant le reste du deuxième vingt. Hellebuyck a réussi à garder le fort, même si certains arrêts n’ont pas semblé faciles.

Les tirs au but ont été 13-4 en faveur du Canadien en deuxième période, même si les Jets l’ont gagnée 2-0. Ils étaient de 13-1 à l’avantage du Tricolore à mi-chemin du dernier tiers, mais le pointage était toujours égal.

Paul Stastny a finalement cogné à la porte pour les Jets, mais Price l’a frustré avec sa mitaine.

Le Canadien a continué à embêter les Jets dans leur territoire, mais Hellebuyck a fermé la porte, forçant la présentation d’une prolongation.

Toffoli a finalement vite dénoué l’impasse après 1:39 de jeu.