Le but en prolongation de Dale Weise donne les devants au Canadien dans la série.

Le Canadien arrache la première

Finalement, il aura suffi d'un seul match au Canadien pour reprendre l'avantage de la patinoire. Dale Weise a inscrit le but victorieux à 18:08 de la première période de prolongation et le Canadien a arraché un gain de 5-4 au Lightning de Tampa Bay, mercredi soir, pour prendre les devants 1-0 dans cette série de premier tour dans l'Association Est.
Weise, installé seul dans l'enclave, a battu Anders Lindback d'un tir sur réception après avoir accepté une passe du revers sublime de Daniel Brière, qui était surveillé étroitement derrière le filet du Lightning. Quelques instants plus tôt, Max Pacioretty avait frappé le poteau à la droite de Lindback.
Thomas Vanek, Lars Eller, Brian Gionta et Tomas Plekanec ont aussi contribué offensivement pour le Tricolore. Alex Killorn, Steven Stamkos, avec un doublé, et Nikita Kucherov ont riposté pour le Lightning, qui compte dans ses rangs 14 joueurs qui ont vécu leur baptême des séries - tout comme l'entraîneur-chef Jon Cooper.
«L'important, c'était d'avoir la contribution de tout le monde, et c'est ce qu'on a eu ce soir, a commenté l'entraîneur-chef Michel Therrien. J'ai aimé le trio de Daniel Brière, qui a passé beaucoup de temps en zone offensive. Il a bien manoeuvré avec la rondelle et méritait amplement de marquer le but vainqueur.
«C'est une belle victoire d'équipe.»
Carey Price a offert une performance inégale par moments, mais il s'est bien repris en prolongation. Il a terminé sa soirée de travail avec 21 arrêts.
À l'autre bout de la patinoire, Lindback a offert tout un spectacle. Le gardien auxiliaire a repoussé 39 tirs pour le Lightning, qui a remporté trois des quatre parties face au Canadien cette saison.
«La prolongation a été notre meilleure période du match, a indiqué Cooper. On doit donner le crédit au Canadien. Quand on arrive à ce stade-là du match, on ne peut simplement pas commettre autant d'erreurs d'inattention. On a laissé (Weise) seul devant le filet sur le but vainqueur. Mais on a une jeune équipe, et on va trouver des moyens de rebondir comme ç'a été le cas tout au long de la saison.»
Le deuxième duel de cette série au meilleur des sept matchs sera disputé vendredi soir, au Tampa Bay Times Forum.
Un premier point pour Paquette
Cooper ne s'était pas trompé lorsqu'il avait déclaré à la veille du premier affrontement de la série contre le Canadien qu'il s'attendait à du jeu très serré, qui mette l'emphase sur la vitesse d'exécution. C'est exactement ce que les deux équipes ont servi.
À mi-chemin du premier tiers, Kucherov a accepté la passe de Cédric Paquette avant de décocher un tir des poignets à ras la glace qui s'est frayé un chemin entre les jambières de Josh Gorges et Price. Paquette, qui disputait son premier match d'après-saison avec le Lightning, a du même coup amassé son premier point en carrière en séries éliminatoires.
Plekanec a riposté 19 secondes plus tard, alors que le maître de cérémonie s'affairait encore à annoncer le but des locaux. Le Canadien a donc retraité au vestiaire après 20 minutes en sachant qu'il venait de connaître une bonne entrée en matière, en dépit du fait qu'il n'a pas bénéficié du seul avantage numérique de l'engagement. Il a néanmoins dominé l'adversaire 14-4 au chapitre des tirs au but.
Une première depuis le 27 avril 2011
La rivalité a véritablement pris son envol lors du deuxième tiers. Le jeu s'est animé et de nombreux coups sournois ont été échangés après le sifflet de l'arbitre. Stamkos s'est notamment porté à la défense d'Ondrej Palat, qui a été victime d'une percutante mise en échec d'Andrei Markov, et il a reçu la visite de quelques joueurs du CH.
Ç'a semblé fouetter Stamkos, qui a ensuite traversé la patinoire avant d'effectuer un lancer des poignets de l'aile droite qui s'est faufilé sous le bloqueur de Price, avant de terminer sa course tout juste à l'intérieur du poteau du côté éloigné. Il s'agissait du 12e but du capitaine du Lightning à ses 18 derniers matchs.
Gionta a de nouveau créé l'égalité en infériorité numérique, à 16:39. Le capitaine du Tricolore a cueilli le relais d'Eller avant de s'échapper vers Lindback, qui a cédé sur le retour de lancer après avoir effectué le premier arrêt. Son but était le premier du Canadien en désavantage en séries depuis celui de Plekanec dans le match no 7 de la série contre les Bruins de Boston, le 27 avril 2011.
Ç'a mis la table pour un troisième vingt complètement endiablé. Après le filet d'Eller, à 5:10, Killorn a profité d'une bourde de Brandon Prust - qui effectuait son retour au jeu - pour créer l'égalité 3-3 deux minutes plus tard. Vanek a redonné les devants aux siens à 11:30, mais Stamkos a profité d'une autre erreur en défensive, celle de Mike Weaver, pour compléter un autre jeu de Killorn.