Le cadeau d'adieu de Dominic Ricard?

La date limite des transactions dans la LHJMQ a été marquée par une douzaine d'échanges dont quelques-uns ont impliqué des joueurs de pointe.
À Drummondville, le directeur-gérant Dominic Ricard a complété ses emplettes en faisant l'acquisition de William Carrier, le meilleur élément des Screaming Eagles du Cap-Breton. Les Voltigeurs ont cédé Guillaume Gauthier, des choix de premier et de cinquième tours, contre Carrier et Matthew Donnelly. Ricard, qui pourrait graduer dans la LNH à la fin de la saison, a transfiguré son équipe ces dernières semaines avec l'arrivée de Frédérick Gaudreau, Alexandre Grand-Maison, Ryan Culkin et Carrier.
À Victoriaville, même si son club pointe au 13e rang du classement général, le directeur-gérant Jérôme Mésonéro n'a pas dérogé de son identité d'acheteur et il s'est payé le vétéran de 20 ans Jean-François Plante, deuxième meilleur buteur du circuit, moyennant des 2e, 3e, et septième tour. Un choix de 5e ronde accompagne l'ex-Cataractes à Victoriaville, où l'ex-Estacades Alex Filiatrault a dû être placé au ballottage afin de faire de la place au nouveau venu.
Dans le rayon des patineurs de 20 ans, les Huskies ont complété leur trio en obtenant Jack Nevins, un espoir du Canadien, des Islanders de Charlottetown. Ces derniers, qui ont tenu l'une des plus grandes ventes de liquidation des dernières années dans le circuit, ont été compensés par trois choix au repêchage dont un de premier tour. Les Islanders mettent aussi la main sur Julien Avon, cédant toutefois un quatrième choix au Huskies dans l'équation. Nevins quitte donc l'Île-du-Prince-Édouard, tout comme Alexis Pépin et Ryan Graves, qui prennent, pour leur part, la route de Gatineau et de Val-d'Or.