Alex Bellemare

Le bronze pour Alex Bellemare

Les Québécois Alex Bellemare et Anouk Purnelle-Faniel ont mérité le bronze en slopestyle à la Coupe du monde de ski acrobatique à Font Romeu, samedi en France.
En raison de forts vents, les finales masculines et féminines ont été annulées. Les organisateurs ont décidé que les résultats des qualifications seraient utilisés comme classement final de la compétition.
L'Américain McRae Williams a remporté l'or avec 92,80 points, récoltés jeudi. L'argent est revenu au Suédois Jesper Tjader (91,40 points) et le bronze à Bellemare de Saint-Boniface, avec une note de 90,60.
«Ma force, c'est surtout sur les rampes et je n'ai pas pu exploiter mon talent à 100 % sur ce parcours, a dit Bellemare, 23 ans. Nous n'avons pas eu beaucoup d'entraînement. J'ai fait une pratique une heure avant les qualifications parce que c'était la seule fois où il faisait beau. Je n'ai pas fait des rails aussi techniques que j'aurais pu. Je pense que j'aurais pu améliorer mon score s'il y avait eu des finales et que les conditions auraient été plus belles.»
En entrevue à Sportcom, Jean-François Cusson, entraîneur adjoint de l'équipe canadienne de ski acrobatique slopestyle, a poursuivi en affirmant qu'«Alex est le meilleur sur les rails sur le circuit. Les gens parlent toujours des sauts, mais les rails comptent pour 50 % du pointage final. Il est un artiste, il a toujours les plus beaux trucs. Nous continuons de développer ses sauts en vue des Jeux olympiques de 2018.»
Pour l'instant, Alex Bellemare souhaite bien skier cette saison et être plus constant dans ses performances. «Un des bons défis sera de ne pas me blesser. L'an dernier, j'ai eu de bons résultats, mais j'étais premier ou dernier. Quand tu gagnes, c'est l'fun, mais quand tu es dernier, c'est difficile sur le moral et j'aimerais ne pas revivre ça cette année.»
Du côté féminin, les qualifications ont aussi été annulées vendredi à cause des mauvaises conditions météorologiques et reportées à samedi.
En matinée, malgré le blizzard, la mauvaise visibilité et l'accumulation de neige, Purnelle-Faniel a pris le troisième rang avec une note de 78,40. Pour la skieuse de Québec, c'est une première médaille en carrière à la Coupe du monde.