Le Blizzard a offert une performance bien décevante face aux River Kings de Cornwall, derniers dans la LNAH.

Le Blizzard lessivé 9-3

Alain Côté avait pris soin avant le match de prévenir ses hommes: s'ils se fiaient au classement pour évaluer l'opposition, ils allaient être dans le pétrin.
Le pilote du Blizzard a visiblement prêché dans le désert, puisque son équipe a été lessivée 9-3 par les River Kings de Cornwall vendredi soir.
Non, les quelque 600 fans réunis au Colisée de Trois-Rivières n'ont pas été gâtés en cette soirée thématique de la Saint-Valentin. Le Blizzard a marqué le premier but du match avant de devenir le faire-valoir d'une équipe qui avait faim. Ce fut laid, très laid. «Nous avons eu l'air fou ce soir. Les gars étaient au-dessus de leurs affaires, même si on en avait parlé. Des fois, faut que tu le vois pour croire... Nous avons été atroces à tous les points de vue», bougonnait Côté. «Ça part de punitions stupides, que nous n'avons pas été en mesure de tuer. Mais il y a plus que ça, nous n'étions tout simplement pas prêts. En plus, rien ne fonctionnait, la chance était du côté des River Kings.»
Les visiteurs menaient 3-1 après vingt minutes. Ils ont chassé Marco Cousineau après la deuxième période, alors que le portier étoile avait cédé six fois sur 29 tirs. La troisième a été disputée pour la forme, et les River Kings ne se sont pas fait prier pour étoffer leur pique-nique.
«C'est le genre de performance qui arrive au cours d'une saison mais à ce temps-ci de l'année, à domicile en plus, c'est très décevant. Notre équipe a du caractère, elle va rebondir je n'ai aucun doute. Mais d'ici là, on va avoir besoin de quelques heures pour digérer ce qui s'est passé ce soir», ajoutait Côté.
François Ouimet a été le principal bourreau du Blizzard avec une récolte de deux buts et trois passes. Mince consolation pour les partisans trifluviens, Keven Veilleux a été blanchi à son premier match à Trois-Rivières depuis qu'il a été transigé. Dans le camp du Blizzard, les filets appartiennent à Jonathan Bellemare, Carl Gélinas et Francis Lessard.
Le Blizzard a maintenant rendez-vous avec le Cool FM à Saint-Georges-de-Beauce samedi soir.