Le capitaine du Blizzard Jonathan Bellemare, nommé la deuxième étoile de la dernière semaine dans le circuit Godin, voudra prolonger à six sa séquence de matchs avec au moins deux points, vendredi soir, face aux Prédateurs de Laval.

Le Blizzard dans le rétroviseur

Pour la troisième fois en quatre sorties, le Blizzard de Trois-Rivières a rendez-vous avec les Prédateurs, vendredi soir au Colisée de Laval.
Et pour la troisième fois en quatre matchs, la troupe de Sébastien Vouligny tentera de soutirer les deux points à l'enjeu, primordiaux dans cette lutte aux séries qui se dessine entre les deux rivaux. Laval ne mise plus que sur une courte avance de trois points au septième rang de la Ligue nord-américaine de hockey.
Leur montée au classement général entamée le 17 décembre permet aux joueurs du Blizzard de se pointer dans le rétroviseur des Prédateurs qui, à l'inverse, n'ont récolté que deux points sur une possibilité de 12 depuis cette date.
Après un massacre de 11-0 au Colisée de Trois-Rivières le 8 janvier, le Blizzard a remis ça le vendredi suivant en s'imposant 7-5 sur la patinoire des Lavallois. Depuis le début de la saison, les Prédateurs n'ont gagné qu'une rencontre sur quatre contre Trois-Rivières.
Du côté des visiteurs, le capitaine Jonathan Bellemare, nommé la deuxième étoile de la dernière semaine dans le circuit Godin, voudra prolonger à six sa séquence de matchs avec au moins deux points. Il forme depuis quelque temps un duo d'enfer avec Nicolas Corbeil.
«Ils sont beaux à voir aller, s'exclame leur entraîneur Sébastien Vouligny. On s'attend à ce qu'ils laissent encore leur marque vendredi.»
Le Blizzard pourrait toutefois être privé d'au moins deux joueurs à Laval.
«Je ne lancerai pas de nom car je connais trop bien leur entraîneur Éric Haley, pour qui j'ai beaucoup de respect», sourit Vouligny, qui a été dirigé par Haley à l'époque où il évoluait dans le midget BB. «Tout ce que je peux dire, c'est que Marco Cousineau sera notre gardien partant.»
Il restera 12 matchs en saison au Blizzard après cet affrontement.