Laurence Vincent-Lapointe

Laurence Vincent-Lapointe triomphe au 500 m en canoë biplace

MONTRÉAL — La Trifluvienne Laurence Vincent-Lapointe a de nouveau terminé en tête de la seconde épreuve dans laquelle elle concourrait, dimanche, lors des essais nationaux de canoë-kayak qui avaient lieu au bassin olympique de Montréal.

La Trifluvienne est arrivée en tête de l’épreuve C2 500 m, en canoë biplace, avec l’Ontarienne Katie Vincent. Les deux femmes ont franchi la distance requise en 02:05.823 minutes, près de cinq secondes avant Sophia Jensen et Julia Lilley Osende.

Anne-Sophie Lavoie-Parent, une autre athlète du Club de canoë-kayak de vitesse de Trois-Rivières, qui concourrait avec Rowan Hardy-Kavanagh, a terminé en quatrième position, avec un temps de 02:18.081.

Samedi, Laurence Vincent-Lapointe avait terminé l’épreuve C1 200 m avec un temps de 00:47.997, avec une avance de 1,902 seconde sur l’Ontarienne Katie Vincent. Anne-Sophie Lavoie-Parent avait terminé l’épreuve en quatrième place, en 00:52.139 minute.

Ces qualifications font partie des épreuves qui pourraient permettre à Laurence Vincent-Lapointe de participer aux Jeux olympiques de Tokyo, l’an prochain.

L’athlète mauricienne de 26 ans a été double championne du monde en canoë en 2018. Elle a reçu mercredi soir le titre d’athlète féminine de niveau international de l’année au gala annuel de Sports Québec.

Plus de détails à venir...