L'As du Piano Transport a fièrement soulevé le trophée des vainqueurs pour une quatrième fois en cinq ans.

L'As du Piano retrouve son trône sur la rivière

Après une troisième position en 2015, l'As du Piano Transport a repris son trône sur la rivière Saint-Maurice en rabaska à neuf.
L'équipage barré par Marcel Pothier et Joël Lamontagne a mené d'un bout à l'autre cette 83e édition de la Classique internationale de canots de la Mauricie en remportant trois étapes en autant de jours, s'offrant du même coup une septième victoire en 16 participations à l'événement.
«Ça s'est bien passé pour les trois étapes. On a eu ce qu'on voulait. On a pu s'entraîner un peu plus cette année et c'est ce qui a fait la différence», a mentionné Pothier, qui en était à sa 16e Classique en rabaska.
Pour sa mouture 2016, le rabaska vainqueur a notamment misé sur deux recrues, Julie Allegrini et Mélanie Laforest, au sein d'un groupe expérimenté.
«C'était une très bonne compétition, sans aucun accrochage. Tout le monde se suivait. Il y a eu de bons échanges pendant la descente. On voit vraiment que le calibre s'améliore année après année. C'est très intéressant», a ajouté Pothier.
Derrière les vainqueurs, la lutte a été sans merci pour la deuxième position entre Gervais Auto et les champions de 2015, Hockey Lemay.
Les deux équipes ont échangé leurs rangs au terme de chacune des deux premières étapes. Au bout du compte, ce sont finalement les rameurs de Gervais Auto qui ont eu le dessus lors des derniers kilomètres.
Pendant ce temps, du côté du kayak à deux (K2) le duo de Joe Shaw et Kurt Kuehmel a remporté la palme pour une deuxième année de suite dans cette épreuve où on ne comptait que deux équipes finalement.