Gabriel Boisvert sera à surveiller en fin de semaine.

L’action de retour à Sainte-Geneviève-de-Batiscan!

Trois-Rivières — Pour une deuxième année de suite, les motos feront vibrer Sainte-Geneviève-de-Bastiscan, en plein cœur de l’été. Plus de 80 pilotes sont en effet attendus ce week-end pour la course Claude-St-Arnaud de Supermoto et Superquad.

Au départ, des responsables du Grand Prix de Trois-Rivières avaient mis l’épaule à la roue pour l’organisation de cet événement en 2018 afin de relancer les activités de Supermoto dans la province. L’appel n’a pas tardé à être entendu alors que le Championnat Supermoto AEC (Association de l’Est du Canada) est né cette année. «Nous, ce qu’on souhaite, c’est que les pilotes puissent se développer. Cette année, ce sont quelques pilotes qui se sont regroupés pour mettre sur pied une série. C’est très intéressant comme initiative», explique le directeur général du GP3R, Dominic Fugère.

Après une première étape disputée du côté de Mont-Joli, le week-end dernier, c’est en Mauricie que sera disputée la deuxième tranche, sur le circuit Luc-Mathon. Parmi les pilotes à surveiller, on retrouvera notamment le Trifluvien Gabriel Boisvert. «C’est toujours spécial pour moi de courir près de la maison, car la plupart du temps je fais des courses en Ontario ou aux États-Unis», explique celui qui avait terminé 9e l’an dernier lors de cette compétition.

«Ça va être ma première course de Supermoto de la saison, car je fais plus souvent du flat track. Mais je suis quand même confiant de bien faire. J’ai hâte de prendre la piste!»

Parmi les pilotes qui seront en action du côté de Sainte-Geneviève-de-Batiscan, certains seront aussi en action à Trois-Rivières au début du mois d’août dans le cadre du GP3R, aux côtés des réputés pilotes américains. Depuis 2016, le Championnat AMA Supermoto est en effet présenté dans les rues de Trois-Rivières.

«À Sainte-Geneviève-de-Batiscan, c’est la même piste que l’an passé qui est proposée, soit mi-asphalte et mi-terre battue. Ça fait le tour du terrain de balle et aussi de l’hôtel de ville, entre autres. C’est très intéressant comme parcours, en plein cœur du village», soutient Dominic Fugère.

Des séances d’entraînement seront présentées gratuitement vendredi soir, entre 17 h et 20 h.

Le site s’ouvrira ensuite samedi dès 9 h avec la présentation des qualifications en matinée et des courses en après-midi.

Le prix d’entrée a été fixé à 15$ pour les adultes, 10$ pour les 12 à 17 ans et les enfants de moins de 12 ans seront admis gratuitement