Louis-Philippe Dumoulin

Labbé s'éclate dans l'Ouest

Alex Labbé est débarqué au Edmonton International Raceway, samedi, en visant le coup de circuit, c'est-à-dire un troisième podium en autant de courses dans l'Ouest du pays. Au final, il est passé à un doigt de réussir un grand chelem!
Même si Donald Theetge lui a fait la vie dure jusqu'à la fin, Labbé a enlevé les honneurs de l'épreuve de 300 tours d'Edmonton, portant ainsi à deux victoires et à trois podiums sa formidable récolte dans l'Ouest. Il aura été tout simplement dominant loin de la maison.
Mieux encore, Labbé a profité du voyage pour reprendre sa place en tête du classement de la série canadienne de NASCAR, lui qui montre ce matin une dizaine de points d'avance sur Kevin Lacroix, neuvième à Edmonton.
«Je suis tellement content!, a lancé le pilote de Go Fas Racing et protégé de BRP. On savait que nos chances de succès étaient bonnes dans l'Ouest, mais on a vraiment failli réussir l'impossible. Les gens de mon équipe ont travaillé fort pour me donner une voiture parfaite et moi, j'ai tout fait pour être à la hauteur de leurs efforts. Je suis très heureux!»
Parti premier, Labbé a donc eu le meilleur sur le vétéran Theetge, qui a été particulièrement menaçant en deuxième partie de course. Même que le vétéran pilote de Québec a été premier pendant plusieurs tours.
«Ma première victoire s'en vient, je le sais!, a expliqué Theetge. Une deuxième place, ça se prend bien, mais j'ai quand même l'impression de m'être fait jouer. Sur la relance de l'avant-dernier drapeau jaune, à moins de 20 tours de la fin, j'aurais dû partir premier et les officiels m'ont placé deuxième. Mais bon, je suis quand même très satisfait...»
Cayden Lapcevich a terminé troisième, devant Alex Tagliani. Pour Lapcevich, il s'agissait aussi d'un troisième podium dans l'Ouest.
Louis-Philippe Dumoulin, cinquième, à moitié satisfait
Louis-Philippe Dumoulin a terminé cinquième sur l'ovale d'Edmonton samedi. Et il semblait à moitié satisfait.
«J'ai fini cinquième et sixième à Saskatoon et là, je suis cinquième à Edmonton, a-t-il résumé. C'est pas vilain, c'est vrai, mais ça aurait pu être encore mieux. Ma voiture manquait un peu de puissance ce soir et j'ai été malchanceux sur les relances, parce que je partais de l'extérieur quasiment à chaque fois. Sur une petite piste comme celle-là, quand tu pars de l'extérieur, tu es coincé et tu ne peux pas faire grand-chose...»
Dumoulin en avait aussi contre Alex Tagliani, qui a poussé un peu fort à son goût en fin d'épreuve.
«Il m'a fait voir le mur de pas mal proche, mettons. Si c'est comme ça qu'il veut faire les choses, OK! En tout cas, moi, j'ai trouvé ça pas mal ordinaire.»
Dumoulin a tout de même récolté deux top 5 dans l'Ouest.
«J'aurais bien pris un ou deux podiums. Ce n'est pas trop mal quand même...»
Quant à Jean-François Dumoulin, 15e, il s'est battu avec un réservoir à essence en mauvais état tout au long de la soirée.
Il avait fini neuvième et 19e à Saskatoon.
Malade, Andrew Ranger n'a pas pris part à l'épreuve.
Dix-huit voitures ont pris le départ de la course d'Edmonton.