Ilya Kovalchuk

La revanche des nerds

COMMENTAIRE / La soirée avait mal commencé pour Christian Folin et Charlie Lindgren. Tellement mal, qu’on se disait que ça aurait été mieux de voir des joueurs grippés en uniforme!

Folin n’avait pas joué avec le grand club depuis la mi-octobre. Le gardien Lindgren, lui, demeure un éternel auxiliaire au sein de l’organisation, que ce soit à Montréal ou Laval. Il n’avait pas entamé un match dans la LNH en près de trois semaines.

Dans les circonstances, pas surprenant que les deux aient paru faibles sur le premier but des Devils. Folin a raté sa couverture, tandis que Lindgren était déporté sur sa droite, laissant un trou béant à Miles Wood des Devils.

Lindgren et Folin sont des employés de soutien: les succès du Canadien ne passeront pas par eux dans les années à venir. Mais ce sont tous les employés de soutien qui ont permis à l’équipe de quitter le New Jersey avec les deux points mardi. Et Folin et Lindgren ont eu leur rôle à jouer dans cette belle remontée.

Dale Weise a engagé un combat après le troisième but des Devils, qui faisait 3-0. Après un beau jeu de Joel Armia en désavantage numérique, Nate Thompson s’est pris pour Connor McDavid pour déjouer Louis Domingue. Nick Cousins a ensuite créé l’égalité, avant le quatrième filet du CH, celui de Folin, un lancer qui a dévié avant d’arriver à Domingue.

Ce ne fut pas très sexy, mais grâce à ses plombiers, le Canadien a enfin battu l’une des deux pires équipes de son association. Imaginez, avant le duel de mardi, la fiche de Montréal contre New Jersey et Detroit était de 0-5!

La cerise sur le sundae: c’est Ilya Kovalchuk, victime des huées des partisans des Devils pendant tout le match, qui a enfilé le but de la victoire pour les visiteurs en tirs de barrage. Le Russe s’est même permis de narguer la foule! La revanche des nerds était complétée. Soudainement, les gaffes de Folin et Lindgren sur le premier but des Devils paraissaient bien loin...