Alexis Forest , Alexandre Desbiens, Zoltan Horvath, Martin Marcotte et David Duval ont hâte d’accueillir les meilleurs futurs pongistes québécois.

La relève en action au CAPS

Trois-Rivières — Les meilleurs futurs pongistes québécois vont prendre d’assaut le Centre de l’activité physique et sportive de l’UQTR ce week-end à l’occasion du Championnat provincial junior de tennis de table.

Pour le club trifluvien Ping-O-Max, il s’agira de la cinquième fois qu’on présente cette compétition depuis 2003. Avec une dizaine d’athlètes en action, l’entraîneur Martin Marcotte serait toutefois surpris de voir ses protégés se faufiler jusqu’à la première marche du podium. Toutefois, certains joueurs peuvent légitimement aspirer au top-8. «Il y a un petit boom intéressant au club au niveau des inscriptions dans la dernière année. Les jeunes progressent bien. On pourrait avoir trois ou quatre joueurs qui se rendent dans les quarts de finale», prévoit Marcotte.

Parmi son groupe, l’entraîneur vante notamment les mérites d’Alexis Forest chez les 13 ans et moins. «Il est présentement classé dans le top-5 de sa catégorie au Québec», note son entraîneur.

Le grand manitou du Ping-O-Max a aussi de bons mots au sujet de David Duval, un joueur prometteur de la catégorie 11 ans et moins. «Il s’entraîne déjà une dizaine d’heures par semaine. Il est ciblé parmi l’élite de son groupe d’âge. C’est un bel espoir.»

Au cours des dernières années, le club Ping-O-Max a produit quelques champions provinciaux lors de ce rendez-vous junior printanier, dont Luc Sicard (2013) et Thomas Biard (2016). «Je ne m’attends pas à avoir de champion ce week-end, mais on peut certainement réussir de bons résultats», conclut Marcotte.