Le vétéran Alberth Martinez devra poursuivre sur sa lancée des dernières semaines pour donner une chance aux Aigles d’accéder à la finale de la Ligue Can-Am.

La puissance ou la vitesse?

Trois-Rivières — Les Aigles ont vaincu les Miners trois fois en quatre sorties le week-end dernier à Sussex. Est-ce que cela veut dire que les hommes de T.J. Stanton entament les séries en tant que favoris? Pas tout à fait, mais ils ont les ressources pour compliquer la vie des protégés de Bobby Jones, qui visent un premier championnat en quatre ans d’histoire.

On vante avec raison l’efficacité des lanceurs partants des Aigles depuis deux semaines. Tous ceux qui ont été appelés à commencer une partie sur le monticule ont enchaîné les lancers de qualité. Même l’enclos des releveurs, privé de son capitaine Shaun Ellis, s’est montré convaincant, ce qui n’avait pas été le cas durant l’été. À ce chapitre, Angel Rincon a eu son mot à dire et l’ajout du gaucher Jacob Evans dans la rotation a permis à des joueurs comme Ethan Elias et Tyler Garkow d’augmenter leurs responsabilités quand la situation l’exigeait.

En attaque, les partisans renoueront avec Taylor Brennan, qui avait raté les trois derniers matchs de la saison disputés au Stade Stéréo Plus, en raison d’une expulsion qualifiée d’injuste par plusieurs. Alberth Martinez et Javier Herrera semblent eux aussi avoir gardé le meilleur pour la fin, les deux vétérans affichant de bonnes statistiques.

D’un autre côté, les Miners misent sur une meilleure profondeur que les Aigles. Breland Almadova, Mikey Reynolds, Jayce Ray, Jarred Mederos et la recrue Martin Figueroa sont de véritables gazelles sur les sentiers et de dangereux frappeurs, qui peuvent transformer un simple en double. C’est surtout la force de frappe de Sussex à domicile qui fait peur, l’équipe ayant battu un record de ligue pour le nombre de victoires à la maison (41). S’ils sont en mesure de voler un match à Trois-Rivières, la troupe de Bobby Jones sera difficile à freiner. Ce sera serré, mais à la fin, la formation la plus méthodique s’imposera. Et les Aigles ne nous ont pas prouvé, cette saison, qu’ils pouvaient pratiquer le smallball avec succès.

Sussex en 5