Les Patriotes veulent éviter un troisième match dans leur série contre l’Université d’Ottawa.

La pression sur les Gee-Gees

Trois-Rivières — Mine de rien, les Patriotes ne sont plus qu’à une victoire d’accéder au carré d’as des séries éliminatoires. Gagner à Ottawa face aux Gee-Gees vendredi les rapprocherait surtout d’un laissez-passer pour le Championnat canadien.

Les étudiants de l’UQTR se sont installés dans le siège du conducteur, forts d’un court gain de 2-1 signé Sébastien Auger, mercredi au Colisée de Trois-Rivières, devant plus de 1000 personnes.

S’ils veulent récidiver, ils auront de nouveau besoin d’un gardien en grande forme et de l’efficacité de leurs unités spéciales, qui font la différence jusqu’à présent dans ce tournoi d’après-saison.

Parmi les belles surprises, la recrue Jordan Martel a inscrit au moins un point dans les trois matchs éliminatoires des Patriotes, tout ça après avoir traversé une séquence plus difficile en deuxième moitié de campagne.

Les Patriotes pourraient être privés de deux joueurs clés vendredi, au dire de l’entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert. Ces joueurs se seraient blessés dans le premier match de la série quarts de finale.

Se rapprocher d’Halifax

Huit équipes de partout au pays prendront part au Championnat canadien, en mars à Halifax. Trois d’entre elles arriveront dans la capitale néo-écossaise en provenance du Québec ou de l’Ontario.

C’est donc dire qu’avec une victoire vendredi, les Patriotes se retrouveraient dans un groupe de quatre équipes en demi-finales. À ce stade, ils auraient 75 % de chances de mériter leur billet pour Halifax.

En cas de revers contre les Gee-Gees, un troisième et ultime match serait présenté au Colisée, dimanche après-midi (15 h).

Surprenants Stingers!

Dans l’autre série de la division Est, les Stingers de Concordia ont créé toute une commotion en se sauvant avec une victoire de 4-3 sur les Ravens de Carleton, mercredi en troisième prolongation.

Carl Neill a délivré les siens avec le filet vainqueur, le 57e lancer des Montréalais dans ce duel épique. Le jeune gardien Kyle Jessiman a stoppé 58 rondelles pour eux.

Après avoir éliminé leurs ennemis jurés de McGill, les patineurs de Concordia tenteront de réaliser un autre grand coup en sortant les champions de l’Est, samedi soir à domicile.