La piscine du Cégep de Trois-Rivières a besoin d’un rajeunissement. Un projet pour la moderniser sera d’ailleurs déposé dans les prochaines semaines au Programme de soutien provincial aux installations sportives et récréatives.

La piscine du Cégep doit aussi être rénovée

Trois-Rivières — Il n’y a pas que la piscine intérieure du CAPS de l’UQTR qui a besoin d’une cure de rajeunissement. Le Cégep de Trois-Rivières va déposer un projet à Québec de près de 5 millions $ pour moderniser sa piscine ainsi que le stade des Diablos.

Construite en 1973 pour les Jeux du Québec de 1975, la piscine du Cégep de Trois-Rivières doit faire l’objet de travaux importants de réfection. L’état du béton du bassin nécessite des travaux majeurs, la céramique doit être changée, le système de filtration et de contrôle de l’eau n’est plus adéquat, les tours et les tremplins pour le plongeon doivent être rénovés alors que les vestiaires, aménagés lors de la construction de la piscine, ne répondent plus aux besoins de la clientèle. 

Le vestiaire des femmes au Cégep n’a pas de douches individuelles et il n’existe pas de vestiaire pour enfants, ce qui force les parents à utiliser le vestiaire réservé à leur sexe et non à celui de l’enfant. En tout, le projet de modernisation de la piscine et ses installations atteindra près de 3,5 M $. 

La direction du Cégep est au fait de l’état vieillissant de la piscine et travaille depuis quelque temps à un projet de modernisation qui serait éligible au Programme de soutien provincial aux installations sportives et récréatives. Ce programme de Québec a réservé 100 M $ pour réaliser divers projets, lesquels doivent être déposés d’ici le 23 février. Par ailleurs, cette enveloppe budgétaire est destinée aux coopératives, aux OBNL, aux organismes municipaux et aux organismes scolaires propriétaires d’installations sportives et récréatives. 

«Ce n’est pas un projet qu’on peut faire du jour au lendemain. On a déjà commencé à réaliser des expertises sur nos installations et on a accéléré la préparation du projet pour pouvoir le soumettre au programme de Québec», explique Daniel Tessier, le coordonnateur des affaires étudiantes et communautaires du Cégep de Trois-Rivières. 

La Cégep de Trois-Rivières tient à rassurer les utilisateurs des piscines intérieures de la région. Si le projet est accepté, les travaux n’auraient pas lieu en même temps que ceux prévus à l’UQTR d’août 2018 à janvier 2019. Il est toutefois trop tôt dans l’élaboration du projet du Cégep pour savoir à quel moment les travaux pourraient avoir lieu. 

«De toute façon, avant que nous soyons prêts à rentrer le premier entrepreneur, on parle d’au moins 12 mois. C’est sûr que les travaux n’auront pas lieu en même temps que ceux au CAPS. On ne veut pas non plus priver la population d’une piscine supplémentaire, même si ça va être difficile d’accueillir tout le monde au Cégep durant les travaux du CAPS», note Daniel Tessier. «La piscine de l’université a une longueur de 50 mètres avec huit corridors et elle peut se transformer en deux parties de 25 mètres, ce qui permet d’avoir deux activités au même moment. Au Cégep, nous avons une piscine de 25 mètres avec six corridors.»  

Moderniser le Stade des Diablos

Le Cégep de Trois-Rivières profite de l’occasion pour déposer un projet de modernisation de certains éléments du stade des Diablos. Installée il y a près de 14 ans, la surface synthétique du terrain doit normalement être changée après 15 ans d’utilisation. Étant en bonne condition, elle pourra durer encore quelques années supplémentaires, mais le programme de soutien provincial aux installations sportives et récréatives offre une belle occasion de procéder aux travaux dans les prochaines années. 

Un nouveau système d’éclairage et une nouvelle surface de jeu pour le Stade des Diablos font partie du projet de modernisation des infrastructures sportives du Cégep de Trois-Rivières.

L’éclairage du Stade des Diablos mérite aussi d’être mis à jour. Les responsables des installations sportives du Cégep souhaitent qu’on remplace l’ancien système par un nouveau plus performant au DEL. Cela permettra notamment d’avoir un éclairage plus puissant, plus efficace et plus économique. De plus, ce nouveau système d’éclairage offrira la possibilité au Cégep de présenter des événements importants, comme les finales du Bol d’or. «On a fait la demande d’avoir les Bols d’or l’an passé, mais on n’avait pas l’éclairage suffisant pour la télévision», note Daniel Tessier qui précise que les travaux au Stade pourraient s’élever à près de 1,5 M $. «C’est un système qui va nous permettre d’atteindre les standards des compétitions provinciales.»

La Ville appuie le projet

Réunis en assemblée publique lundi soir, les membres du conseil municipal de Trois-Rivières ont adopté une résolution pour appuyer le projet de modernisation de la piscine intérieure du Cégep et du Stade des Diablos. Le maire Yves Lévesque soutient que la piscine intérieure du Cégep est très importante pour la population de sa ville. Après tout, il n’existe aucune piscine intérieure municipale à Trois-Rivières.