Le CHB Glissières Desbiens de Trois-Rivières de la LNHB évoluera au centre de dek hockey situé près de l’aréna Jean-Guy-Talbot.

La LNHB en mode préparation

TROIS-RIVIÈRES — Pendant que tous les sports sont à l’arrêt, les artisans de la toute nouvelle Ligue nationale de hockey balle (LNHB) se croisent les doigts et espèrent que la pandémie de COVID-19 sera derrière nous dans quelques semaines. D’ici le début des activités prévues à la fin du mois de mai, les dirigeants préparent les équipes qui se disputeront le premier championnat de la LNHB.

Annoncé en février, ce nouveau circuit professionnel de hockey balle fondé par Alexandre Burrows réunie des formations à Trois-Rivières, Saint-Léonard-d’Aston, Anjou, Granby, Boucherville, Drummondville, Joliette, Lévis, Mirabel, Québec, Sherbrooke et Victoriaville. À Trois-Rivières, les postes de directeur général et d’entraîneur-chef du Club hockey balle (CHB) Glissières Desbiens ont été confiés à Fabien Dubé, l’actuel directeur général du Climatisation Cloutier de Cap-de-la-Madeleine de la Ligue de hockey senior AAA du Québec.

«Toute la préparation de la saison se fait par téléphone et courriel pour l’instant. En tant que dirigeant, on a toujours une crainte parce qu’on ne sait pas quand la pandémie va se terminer», mentionne Fabien Dubé qui fait référence bien sûr à la pandémie de COVID-19.

«Mais pour l’instant, ça ne change rien à notre préparation, comme le début de nos activités est prévu pour la fin mai.»

Les différentes équipes de la LNHB doivent faire un repêchage au début du mois de mai en puisant dans les membres de l’Association des joueurs de hockey balle de l’Amérique du Nord (NBHPA), une organisation qui compte 50 000 membres au Québec. Si certains joueurs de la nouvelle ligue auront déjà évolué à de hauts niveaux dans le hockey sur glace, d’autres proviendront certainement des circuits de deck-hockey amateur du Québec.

«Si on n’est pas capable de faire un repêchage en personne, on devrait pouvoir en faire un par visioconférence ou par téléphone», assure Fabien Dubé.

«Ça ne sera pas un obstacle pour nous. Il y a encore un délai assez considérable par rapport à ce qui se passe actuellement. Nous sommes dans un temps de crise, mais nous pensons bien pouvoir commencer à temps.»

La nouvelle LNHB promet d’être excitante pour les spectateurs. Les équipes s’affronteront sous la formule trois contre trois lors d’évènement réunissant trois équipes qui devront jouer les unes contre les autres. En tout, les spectateurs auront donc la chance de voir trois matchs par événement.

«C’est du jeu qui est spectaculaire, ultra rapide et intense. Les gens auront la chance de voir un sport qui est différent», précise Fabien Dubé.

À Trois-Rivières, les quatre événements prévus auront lieu au centre de dek hockey situé près de l’aréna Jean-Guy Talbot les dimanches après-midi de l’été. Des estrades seront ajoutées à la surface numéro un pour permettre aux spectateurs d’assister aux rencontres.

«Ça va prendre une métamorphose des lieux pour accueillir ce calibre de jeu», note le directeur général et entraîneur-chef du CHB Glissières Desbiens.

«On aimerait ça aller chercher entre 400 et 500 personnes par événements. Il y a beaucoup de joueurs de hockey balle à Trois-Rivières. On veut aller chercher les familles lors de nos événements.»

La LNHB invite les joueurs qui croient être du calibre d’un circuit professionnel à soumettre leur candidature pour le repêchage de la première saison sur le site de la ligue, au www.liguenationalehockeyballe.com.