La saison 2020-21 de la Ligue de hockey senior AAA du Québec devrait débuter le 30 octobre prochain. Puisque le circuit n’est pas affilié à Hockey Québec, on prévoit conserver la traditionnelle formule à 5 contre 5, avec bagarres et mises en échec.
La saison 2020-21 de la Ligue de hockey senior AAA du Québec devrait débuter le 30 octobre prochain. Puisque le circuit n’est pas affilié à Hockey Québec, on prévoit conserver la traditionnelle formule à 5 contre 5, avec bagarres et mises en échec.

La LHSAAAQ lancera sa saison le 30 octobre

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
De nombreux amateurs ont sans doute craint le pire, mais la Ligue de hockey senior AAA du Québec sera bien de retour cet automne. Comprenant toujours 22 matchs pour chaque équipe, le calendrier régulier devrait débuter le 30 octobre prochain, soit environ un mois plus tard qu’à l’habitude.

Conformément aux consignes de la santé publique, la majorité des arénas du circuit pourront accueillir 250 spectateurs jusqu’à nouvel ordre. La haute direction peaufine également les détails de son plan sanitaire.

« On a interrogé tous nos propriétaires pour voir si c’était viable pour eux financièrement, et la quasi-totalité nous est revenue avec des réponses positives. Ils ont aussi l’appui de leurs villes respectives », a indiqué le président de la LHSAAAQ, Dominic Lussier, lundi après-midi.

La saison 2020-21 impliquera donc huit formations, dont les Bisons de Granby. L’exception provient de Bécancour, la direction du Formule Fitness ayant récemment décidé de mettre l’équipe « en pause » pour un an. La limite de 166 spectateurs imposée par la municipalité a grandement compliqué les choses.

« C’est vraiment dommage et les propriétaires de Bécancour sont très déçus d’en arriver là. On a étudié plusieurs options, dont la possibilité d’amener une forme de partage des revenus à travers la ligue, mais au final, ça ne faisait pas vraiment de sens », a expliqué Lussier.

Le président de la LHSAAAQ, Dominic Lussier

Des billets à 15 $

Afin d’aider les différentes concessions, l’état-major de la LHSAAAQ a augmenté plus vite que prévu le prix des billets, qui passera donc de 10 $ à 15 $. On mise apparemment sur un « phénomène de rareté ». L’idée d’un guichet centralisé ayant été écartée, il reviendra à chaque organisation de gérer la vente de ses billets.

Les amateurs présents devraient retrouver le même produit sur la glace. La ligue n’étant pas affiliée à Hockey Québec, compte conserver la traditionnelle formule à 5 contre 5.

« On n’a aucune indication dans ce sens-là, mais si la Direction de la santé publique nous demande d’interdire les bagarres et les mises en échec, on va probablement devoir tirer la plug. C’est clair, net et précis. On ne veut pas dénaturer notre sport », a affirmé Dominic Lussier, aussi bien connu pour son implication dans la Ligue de baseball majeur du Québec.

Roy prêt à « aller de l’avant »

Au bout du fil, Christian Roy semblait soulagé au lendemain de l’annonce effectuée tard dimanche soir.

« Avec le groupe de propriétaires, on a décidé de se mouiller et d’aller de l’avant », s’est réjoui l’actionnaire principal des Bisons.

« On va commencer avec les conditions actuelles, puis on verra ce que l’avenir nous réserve. On fera avec. »

Roy voit la hausse du prix des billets comme un « beau compromis ».

« On a fait un petit sondage auprès de notre clientèle et je pense que les gens souhaitent vraiment le retour de la LHSAAAQ, qu’ils comprennent ces changements-là.»

Roy remettra la machine des Bisons en marche au cours des prochaines semaines, en vue d’un calendrier préparatoire qui devrait débuter au début octobre. La direction de la LHSAAQ travaille sur une formule de « mini-tournoi », mais le tout reste à être confirmé.