La Ligue de baseball senior A de la Mauricie lance ses activités en fin de semaine.

La LBSAM a le vent dans les voiles

La chose est plutôt rare. Un circuit sportif de calibre senior qui, année après année, est en mesure de garder toutes ses équipes en vie. C'est le cas de la Ligue de baseball senior A de la Mauricie, qui lancera ses activités ce week-end.
On peut dire que le circuit dont Jean-François Martin est le président se porte bien. Les 11 équipes qui composaient la ligue en 2016 ont bonne mine à quelques semaines de l'été.
«On a une belle stabilité au niveau des équipes, mais aussi une belle parité. N'importe qui peut battre n'importe qui. Chaque année, les clubs s'améliorent avec l'ajout de un ou deux joueurs. On ne voit plus des équipes qui terminent avec une fiche d'une victoire et onze défaites», mentionne Martin.
La porte est même ouverte afin d'ajouter une douzième organisation à la ligue, ce qui permettrait la création d'un calendrier plus équilibré avec deux divisions de six clubs. 
La LBSAM a d'ailleurs étudié la candidature de deux groupes en vue d'une expansion durant la saison morte, soit Maskinongé et Saint-Paulin, mais les demandes ont finalement été refusées par les gouverneurs du circuit, puisqu'avec des équipes à Louiseville, Sainte-Ursule, Saint-Étienne-des-Grès et Saint-Boniface, la MRC de Maskinongé est déjà bien représentée. 
C'est sans oublier les Tigres de Maskinongé, qui évoluent dans un autre circuit situé dans la grande région de Montréal.
«On parle du même bassin de joueurs. Si la nouvelle équipe va chercher un joueur, elle l'enlève à l'autre formation. On ne veut pas ajouter une formation pour en perdre une autre», explique le président.
Avec le bassin de joueurs le plus important, les Estacades de Cap-de-la-Madeleine semblent encore favoris pour tout rafler au terme de la saison de 14 rencontres. Après tout, l'équipe a remporté les trois derniers championnats des séries éliminatoires du circuit.
«On a presque gardé la même équipe. On a un bon mélange de jeunes et de vieux. Mais je ne sais pas si on est l'équipe à battre. Il faudra m'en reparler en juin!», note Jean Blanchette, joueur d'avant-champ pour les Estacades.
Avec la disparition de la Ligue de baseball rural de la Mauricie, plusieurs joueurs ont goûté à la LBSAM la saison dernière, si bien que la ligue, qui avait un statut récréatif lors de sa création, est de plus en plus compétitive.
«Le calibre est meilleur chaque année. Il y a des joueurs qui ressortent du lot, mais tout le monde s'améliore. Ça pratique maintenant durant toute l'année. Les gars vont frapper des balles au Complexe sportif Alphonse-Desjardins. Il y a aussi de bons joueurs juniors qui se joignent à la ligue.»
Le premier match de la saison a lieu dimanche alors que les Sénateurs de Saint-Georges affronteront les Mustangs à Sainte-Anne-de-la-Pérade... si la météo veut bien collaborer.