Deux anciens entraîneurs ayant laissé une empreinte indélébile sur le programme des Diablos, Danny Rousseau (photo) et Frank Gauthier, ont rendu l’âme au cours des dernières semaines.

La famille des Diablos en deuil

Trois-Rivières — La grande famille des Diablos du Cégep de Trois-Rivières est en deuil après avoir été éprouvée par les décès de deux grands entraîneurs de son histoire au cours des dernières semaines, Danny Rousseau et Frank Gauthier.

Toujours à l’emploi du Cégep de Trois-Rivières, où il occupait le rôle de coordonnateur de l’École de français à la direction de la formation continue et des services aux entreprises, Danny Rousseau est décédé subitement à son domicile, le 8 février, à 56 ans.

D’abord joueur des Diablos football de 1978 à 1980, Rousseau était rentré de l’Ouest canadien après ses études universitaires pour reprendre le programme de football collégial trifluvien en main. Entraîneur-chef de 1989 à 1992, il a notamment guidé les Trifluviens à la conquête du Bol d’Or en 1991. À travers ses multiples implications, Rousseau a aussi été gestionnaire de la Fondation du Cégep de 1992 à 2002.

Puis, pas plus tard que la saison dernière, il agissait comme entraîneur des receveurs de passes avec les Rouges, aux côtés de son fils Francis, qui coordonne l’offensive. Au sein du personnel d’entraîneurs piloté par François Dussault, c’est une énorme onde de choc qui les a secoués en plein cœur du camp d’entraînement printanier.

«Il était très apprécié des joueurs. C’était un privilège de pouvoir l’avoir avec nous pour donner un coup de pouce. Il a été énormément impliqué dans le football à travers la région et c’est grâce à des gens comme lui que la région peut avoir du football d’aussi grande qualité. C’est un bâtisseur qui a su laisser son empreinte de manière très positive. Il va grandement nous manquer...», a commenté Dussault. Par ailleurs, la direction du Cégep de Trois-Rivières a placé sur son site Internet (www.cegeptr.qc.ca) une page pour recueillir les témoignages de sympathies à la suite du décès de Danny Rousseau.

Frank Gauthier a été entraîneur-chef des Diablos de 1970 à 1977.

Gauthier, le mentor
Le décès de Frank Gauthier, le 14 janvier dernier à 82 ans, a quant à lui ébranlé toute une génération de footballeurs ayant grandi sous ses ordres dans les années 70.

Intronisé au Temple de la renommée sportive de la Mauricie en 2005, coach Gauthier a dirigé les Diablos de 1970 à 1977, après avoir agi comme adjoint à Walter Babin lors de la saison inaugurale des Rouges en 1969. Deuxième entraîneur-chef de l’histoire des Diablos, il a mené ses troupes au titre provincial en 1969, 1970 et 1972. Gauthier a aussi dirigé la dernière campagne des Patriotes de l’UQTR dans le réseau de football universitaire, en 1979.

«Il a fait grandir le football en Mauricie vers les plus hauts sommets. C’est lui qui a fait graduer le programme des Diablos dans la ligue provinciale. Pour lui, il fallait jouer contre les meilleurs pour devenir les meilleurs», se souvient Jean Boutet, qui a évolué sous la férule de Gauthier.

«Il était quelqu’un d’honnête et de rigoureux. Il nous en demandait beaucoup, il en demandait tout le temps plus. C’est un des adultes qui a eu le plus d’influence dans ma vie», poursuit Boutet, attristé par le départ de ce mentor.

«Ambassadeurs exceptionnels»
À la direction du Cégep de Trois-Rivières, les témoignages de sympathies sont nombreux envers ces deux bâtisseurs ayant laissé une empreinte indélébile sur l’institution. «On connaît tous la place que les Diablos occupent dans le coeur du Cégep de Trois-Rivières. Ce sont des ambassadeurs exceptionnels, des gens inspirants qui nous ont quittés. On constate un grand élan de solidarité et de soutien», a souligné le directeur général Louis Gendron.