Le rôle d’Anthony Hermelyn derrière le marbre sera déterminant dans la série contre les Miners de Sussex.

La clé est derrière le marbre

ANALYSE / Si les regards seront naturellement tournés vers les canons offensifs des Aigles de Trois-Rivières, c’est possiblement derrière le marbre que la série demi-finale contre les Miners de Sussex va se jouer.

Ce n’est un secret pour personne, la troupe de Bobby Jones a donné de maux de tête aux receveurs adverses toute la saison. Les Miners alignent les trois meilleurs voleurs de buts du circuit Wolff en Breland Almadova (51), Mikey Reynolds (45) et Jayce Ray (31). Il y a aussi Jarred Mederos (22) et Martin Figueroa (20) qui sont loin d’être des tortues. Bref, les 102 buts volés par les Aigles font bien pâle figure devant les 239 des Miners...

Avec un tel rôle offensif, ça permet souvent de transformer de banales présences sur les buts en réelle menace offensive. Pas nécessairement le genre de chiffres pour mettre à l’aise les lanceurs des Oiseaux.

Voilà donc pourquoi la clé pour les Aigles se trouvera derrière le mabre dans cette série trois de cinq. Timide offensivement cette saison, Anthony Hermelyn a néanmoins offert un bon rendement comme général défensif. À compter de mercredi, les chances des Aigles d’accéder à la finale passeront par lui... ou encore son second, Alex Herceg, plus convaincant au bâton cet été.

Sur l’ensemble de la saison, les Miners ont eu du succès 49 fois en 65 tentatives. La bonne nouvelle, c’est que le duo semble capable de freiner les ardeurs des Miners. Pas plus tard que le week-end dernier, les deux hommes masqués ont retiré cinq coureurs en tentative de vol au Skylands Stadium. De quoi donner confiance.

Cependant, le pain et le beurre des Aigles passait par la longue balle cette saison. Et habituellement, ce n’est pas le style de baseball qui prédomine, une fois les séries venues, où le jeu est plus serré.

Les Aigles ont-ils un peu de magie en réserve? Pourquoi pas?

Trois-Rivières en 4