L.-P. Dumoulin a signé une deuxième victoire cette saison, samedi à Edmonton.

L.-P. Dumoulin règne à Edmonton

TROIS-RIVIÈRES — Prochain rendez-vous au calendrier de la série NASCAR Pinty’s, le Grand Prix de Trois-Rivières promet d’être enlevant. Le pilote trifluvien Louis-Philippe Dumoulin vient de remporter à Edmonton sa deuxième victoire de la saison et trône au sommet du classement général.

Le pilote de la voiture numéro 47 Weathertech Canada/ Bellemare Dodge est parti de la quatrième position de cette course disputée sur circuit ovale. Assez rapidement durant la course, L.-P. Dumoulin s’est retrouvé deuxième et s’est battu avec Andrew Ranger et Kevin Lacroix.

«Je me suis battu avec Lacroix pour la première place une bonne partie de la course. On s’est distancé des autres et on s’est suivi tout le long de l’épreuve de 300 tours», souligne Dumoulin.

Lors d’un arrêt de la course à la suite d’un drapeau jaune au 280e, Dumoulin s’est retrouvé en troisième position. Positionné à l’extérieur sur la piste, le Trifluvien a réussi à doubler Kevin Lacroix et Alex Tagliani pour prendre la tête.

«Je les ai dépassés à l’intérieur pour prendre la première place. Ils se sont ensuite battus pour la deuxième place, pendant que j’en profitais pour les distancer», précise le vainqueur.

Dumoulin a également terminé sur la deuxième marche du podium lors d’une des deux courses du programme double présenté mercredi dernier à Saskatoon. Lors de la première course, il a toutefois joué de malchance. Alors en première position, il a été victime d’une crevaison au 121e tour de l’épreuve qui en compte 125.

Le pilote de Saint-Léonard-d’Aston, Marc-Antoine Camirand, a quant à lui dû se contenter à Edmonton du 6e rang. Plus tôt cette semaine à Saskatoon, Camirand a terminé au quatrième et au troisième rang à bord de sa voiture GM Paillé. Ces performances lui permettent d’occuper le troisième rang du classement des pilotes.

En route vers Trois-Rivières
La caravane du NASCAR Pinty’s s’amène au Grand Prix de Trois-Rivières alors que deux pilotes de la région sont dans les sommets du classement. L’ancien champion de la série, L.-P. Dumonlin, est actuellement au premier rang alors que Marc-Antoine Camirand (14 victoires à Trois-Rivières toutes catégories confondues) est au troisième échelon, à 9 points de la tête.

«C’est sûr et certain que ça va être un très bon spectacle. On est plusieurs pilotes à avoir faim», avoue L.-P. Dumoulin, déjà fébrile de courir devant les siens.

Plusieurs Québécois sont également en très bonne posture. Alex Tagliani est au quatrième rang, Andrew Ranger n’est pas loin derrière en occupant la sixième position, suivi de Kevin Lacroix. Depuis le début de la saison, Ranger a deux victoires, alors que Lacroix en a une.

«On a droit à une tempête parfaite», lance sans hésiter Dominic Fugère, le directeur général du GP3R.

«Les pilotes que l’on suit et que l’on aime dominent. Les Québécois vont se battre comme des chiens à Trois-Rivières. Et on ne sait tellement pas qui va gagner. Cette course veut dire quelque chose pour ces pilotes. Ils ont tous de bonnes raisons de bien faire et de gagner ici.»

Jean-François Dumoulin sera également un des pilotes à surveiller au GP3R. L’aîné des frères Dumoulin a terminé au troisième rang à Toronto le 14 juillet dernier, un circuit qui ressemble beaucoup à celui de Trois-Rivières. Et l’équipe Spectra Premium/Bellemare/Bernier Dodge semble avoir trouvé les bons réglages pour permettre à leur pilote de très bien paraître à la maison.