L’équipe canadienne de Kevin Koe participera au tour éliminatoire du Championnat du monde de curling masculin.

Koe accède à la ronde éliminatoire

LETHBRIDGE (PC) — La parité parmi les meilleures équipes s’est mise en évidence cette semaine lors du Championnat du monde de curling masculin.

Le portrait de la ronde éliminatoire n’était pas encore confirmé après la séance matinale de vendredi, au Enmax Centre, mais il s’est clarifié après les affrontements de l’après-midi.

Le Canadien Kevin Koe (8-3), le Suisse Peter De Cruz (8-3) et l’Américain John Shuster (7-4) ont rejoint le Suédois Niklas Edin (11-1) et le Japonais Yuta Matsumura (9-3) parmi les équipes participantes aux matchs éliminatoires.

Koe a battu De Cruz 10-3 vendredi matin et en soirée, il terminera sa ronde préliminaire contre le Néerlandais Jaap Van Dorp. Ce duel déterminera le classement final en vue des affrontements de samedi. «Il n’y pas de match facile, a prévenu Koe. On dirait que quiconque peut battre qui que ce soit. Il va sûrement y avoir une bonne équipe laissée derrière.»

Edin s’est assuré du premier rang et d’une place en demi-finale grâce à un gain de 8-4 contre Shuster, en matinée. Le champion en titre a ensuite défait l’Italien Joel Retornaz 7-4 pour confirmer la place en éliminatoires des équipes ayant huit victoires.

Matsumura a grimpé en deuxième place après une victoire de 7-5 contre le Russe Sergey Glukhov. L’Écossais Bruce Mouat (7-4) a quant à lui eu raison de l’Allemand Marc Muskatewitz 9-2 pour mettre la table pour un match ultime contre l’Italie (7-4), en soirée. Le gagnant de ce duel obtiendra la dernière place pour la ronde éliminatoire. «Il y a une petite séparation entre les équipes de haut de classement et celle qui sont au bas, a affirmé Koe. Il n’y a pas beaucoup de surprise.»

Il n’y a pas de bris d’égalité au Mondial de curling masculin. Les fiches en duels et les statistiques cumulatives avec le marteau servent de bris d’égalité. Les matchs de qualifications auront lieu samedi matin, suivis des quarts de finale. Les médailles seront remises après les rencontres de dimanche.

Koe a commencé le match en marquant deux points contre Cruz, puis il en a ajouté cinq à la suite d’un placement raté du Suisse à la fin du deuxième bout. Les deux équipes se sont serré la main à la fin du sixième bout, soit le minimum requis pour un résultat officiel.

Le dernier quatuor canadien à avoir raté les éliminatoires dans cette compétition fut dirigé par Jack MacDuff, en 1976. Les quatuors canadiens n’ont jamais été évincés des Mondiaux masculin et féminin avant les éliminatoires au cours d’une même saison.

La Canadienne Chelsea Carey a fini 8e lors du Mondial du mois dernier au Danemark.