En inscrivant un pointage de 264, retranchant 24 coups à la normale, le joueur d’origine française Julien Sale a établi un record dans l’histoire du Championnat provincial amateur.

Julien Sale, celui qu’on attendait

BEAUCEVILLE — On attendait Julien Sale, du club Rivermead, au fil d’arrivée du Championnat provincial amateur de golf organisé par Golf Québec au club de Beauceville et c’est bel et bien lui qui s’est présenté le premier après une belle lutte en ronde finale.

Meneur de bout en bout, le joueur d’origine française a pris le départ de la dernière ronde avec une priorité de six coups sur ses plus proches poursuivants Christopher Vandette (Summerlea) et Étienne Brault (Pinegrove). Il a terminé le tournoi avec six coups de mieux que Vandette. En inscrivant un pointage de 264, retranchant 24 coups à la normale, il a établi un record dans l’histoire du Championnat provincial amateur.

Julien Sale a su résister à une poussée de Vandette qui affichait six coups de mieux que la normale pour les sept premiers trous, grâce à cinq oiselets, un boguey et un aigle.

La patience a été la stratégie du vainqueur pendant tout le tournoi et il n’allait pas la changer pour la dernière ronde. Il a réussi trois oiselets sur le neuf d’aller alors que pour l’autre moitié du parcours, ses deux bogueys ont été rapidement effacés par cinq oiselets.

«Ce fut un bon challenge de jouer avec ce groupe, car je devais présenter mon meilleur jeu. Je savais qu’il fallait que j’aie un bon pointage parce que mes compagnons de jeu n’allaient pas baisser les bras.»

Avec trois oiselets dans les neuf premiers trous, Julien Sale était satisfait de ce départ. «Je suis bien parti et quand j’ai vu que Christopher alignait les birdies, je ne me suis pas affolé. Je voulais rester le plus calme possible. Il réussissait plein d’oiselets, mais je me disais que les miens allaient arriver plus tard.»

Le golfeur de Rivermead avait un plan de match quand il s’est présenté sur le parcours de Beauceville. «Je n’ai pas dérogé de ma stratégie une minute, même quand je n’avais que trois coups d’avance. Tout avait bien fonctionné jusque-là et je n’allais pas changer. Mes coups roulés sont ma force et aujourd’hui, mes coups avec mes cocheurs d’allée étaient super.»

Championnat canadien

Les prochaines semaines seront remplies pour le nouveau champion amateur du Québec, car il participera au Championnat canadien amateur qui aura lieu en Nouvelle-Écosse et ensuite, à l’Omnium amateur des États-Unis, une autre compétition de très haut niveau.

Jean-Philippe Parr a terminé au neuvième rang de la compétition, à -6.

«Au mois de décembre, je tenterai de me qualifier pour le circuit asiatique et, si ça fonctionne, je passerai dans les rangs professionnels. Sinon, ce sera le retour à l’Université Arkansas State.»

Pourquoi le Circuit asiatique et non l’Europe? «D’abord, je n’ai pas joué en Europe et quand je regarde mes résultats dans les tournois auxquels je participe, je me compare facilement avec ceux réussis par plusieurs joueurs du circuit asiatique. De plus, j’aime la chaleur et l’humidité, j’y suis habitué. Ce serait vraiment un circuit qui me conviendrait.»

Christopher Vandette n’a cessé d’accumuler les oiselets au début de la ronde. «Le momentum était de mon côté, car j’étais six sous la normale pour les sept premiers trous. J’ai commis quelques petites erreurs de concentration sur le neuf de retour, ce qui m’a apporté un peu de frustration. J’ai gaspillé des coups, comme au 10 où j’étais à moins de 50 verges du vert et je n’ai pu faire mieux qu’un boguey.»

L’emplacement des fanions n’était pas toujours facile. «C’était important de bien se positionner sur les verts pour se donner des chances de faire des oiselets.» Lui aussi participera au Championnat amateur canadien dans quelques jours.

Brillante performance de Jean-Philippe Parr

Plus jeune golfeur à Beauceville du haut de ses 14 ans, bientôt 15, Jean-Philippe Parr, de Saint-Célestin, a épaté la galerie au cours de cette semaine et il a gardé le meilleur pour la fin.

Après avoir remis des cartes de 70,75 et 71, le prometteur golfeur a signé un pointage de 66 jeudi, ce qui lui a permis de terminer la compétition au neuvième rang (-6) au cumulatif parmi les 70 golfeurs toujours actifs après la coupure de mardi.

Il a ainsi égalé la marque réalisée lors de cette dernière journée par Julien Sale, et Christopher Vandette, qui ont respectivement terminé le tournoi premier et deuxième.

Cinq golfeurs de la région étaient à Beauceville cette semaine. Un autre membre du club Ki-8-Eb, Éric Paquin, a évité la coupure et a ainsi pu participer aux quatre rondes du championnat provincial.

Il a conclu le tout au 48e rang.