Zachary L’Heureux, Joshua Roy et Justin Robidas ont formé le podium de la première ronde du repêchage de la LHJMQ samedi.

Joshua Roy, premier de classe

QUÉBEC — Le suspense aura été entier jusqu’à la dernière minute. Mais en bout de piste, c’est le meilleur espoir identifié par le Centre du soutien au recrutement (CSR), Josh Roy, qui est devenu le premier choix du repêchage de la LHJMQ samedi matin au Centre Vidéotron, enrôlé par les Sea Dogs de Saint-John.

La sélection a mis fin à quelques heures de turbulences au sein de la ligue.

Dans une semaine où les récalcitrants avaient fait la manchette, Roy s’était semble-t-il ajouté à la liste vendredi soir!

Or il était là finalement samedi matin pour enfiler le maillot, tout sourire sur l’estrade. «Je suis vraiment choyé. Les Sea Dogs représentent vraiment une belle organisation. C’est un rêve qui devient réalité», a dit le jeune surdoué de 15 ans.

Au deuxième rang, les Foreurs de Val-d’Or ont opté comme prévu pour Justin Robidas, fils de Stéphane, qui a connu des séries du tonnerre avec les Cantonniers de Magog. Malgré sa petite stature, le CSR l’avait identifié comme le deuxième meilleur espoir disponible. Le podium a été complété par Zachary L’Heureux , choisi par les Wildcats de Moncton.

Zack et Dave Morissette ont vécu un moment unique samedi quand le club junior de la ville natale de l’ex-Cataractes a réclamé son fils de 15 ans en troisième ronde.

Quelques absents en première ronde

Trois récalcitrants ont laissé filer l’opportunité de parader sur l’estrade en première ronde. Evan Nause, choisi au sixième échelon par les Foreurs de Val-d’Or, puis Cameron Whynot, réclamé par le Phoenix de Sherbrooke au neuvième rang, et le Bécancourois Zach Bolduc, appelé en 14e place par l’Océanic de Rimouski, ont brillé par leur absence. Ces trois joueurs faisaient partie du top 10 des joueurs disponibles selon le CSR.

Zach Morissette avec le Drakkar

Le Drakkar de Baie-Comeau souhaitait vraiment mettre la main sur Zach Morissette, le fils de l’ex-Cataractes Dave Morissette. Celui qui est maintenant l’animateur vedette de TVA Sports est natif de Baie-Comeau et il a vu son garçon être réclamé en troisième ronde par le Drakkar, même si le CSR avait prévu sa sélection… entre les rondes 9 à 12!

Un revenant chez les Cataractes!

Surprise, Mario Boucher est de retour dans le giron des Cataractes. Il a accepté la vice-présidence de l’organisation à la demande de Roger Lavergne, étant donné que Dominic Cossette souhaite diminuer un peu ses responsabilités. Boucher semblait bien s’amuser ce week-end. Une très belle addition pour le groupe en place.

Transactions: Le calme plat

Autant il était satisfait de sa récolte d’espoirs, autant Martin Mondou convenait qu’une belle fenêtre venait de se refermer sans qu’il puisse ajouter de l’expérience à sa formation.

Ce fut d’ailleurs le calme plat point de vue transactions durant la journée. Du côté shawiniganais, on cherchait notamment à garnir le trio de joueurs de 20 ans. Pour l’instant, un seul joueur – Mikaël Robidoux – est en lice pour les trois casiers disponibles réservés aux vétérans de dernière année! «On a fait des offres, ça n’a pas fonctionné. Je ne suis pas le seul, le marché a bloqué en fin de semaine. Certains clubs ont de grandes attentes pour leurs joueurs de 20 ans, on verra comment ça va évoluer. Dans un monde idéal, on commencerait le prochain camp avec plus qu’un joueur de 20 ans», a reconnu Mondou, en répétant que le dossier de l’Américain Jay O’Brien n’était pas fermé.

Place au repêchage américain

C’est aujourd’hui que les 18 équipes de la LHJMQ vont procéder à leur mini-repêchage américain, via conférence téléphonique. Deux rondes sont programmées, et l’exercice s’amorce à 10h. L’ordre est inverse au classement général, comme lors de la séance des joueurs midgets. Après ce repêchage, il restera un dernier, celui européen, qui se tiendra après celui de la LNH.