Jeux du Canada: une médaille et un record pour Léa Chamberland-Dostie!

TROIS-RIVIÈRES — Avant de s’envoler vers Red Deer, Léa Chamberland-Dostie souhaitait pouvoir racheter une saison en dents de scie en s’éclatant lors des Jeux du Canada. Il faut croire que la Trifluvienne était sérieuse dans ses ambitions puisqu’elle a amorcé son séjour albertain avec une médaille d’argent et un record de compétition lors de la présentation du 1500 m de patinage de vitesse sur courte piste!

Au départ, la patineuse de 17 ans ne fondait pas de grands espoirs pour cette distance, elle qui se spécialise davantage au 500 m. Cependant, après deux victoires lors des courses préliminaires ce week-end, la confiance s’est installée. Lundi, en demi-finale, elle a fait fi de la nervosité pour livrer une de ses meilleures courses en carrière.

Pour elle, l’équation était simple; elle devait terminer parmi les deux premières de sa vague pour se faufiler en finale. La commande était plutôt costaude avec deux de ses coéquipières de l’équipe du Québec dans sa vague. «J’étais très stressée d’être à côté d’elles, car je sais qu’elles sont capables! Finalement, ça s’est bien passé, j’ai bien patiné. Je ne peux pas demander mieux!», a-t-elle relaté, en entrevue avec Le Nouvelliste, quelques secondes avant de grimper sur le podium pour recevoir sa précieuse médaille.

Et comment! Pour cette ronde demi-finale, Chamberland-Dostie a bouclé la distance en 2:27;276, un nouveau record des Jeux du Canada. «Mon but, ce n’était pas de battre le record, je voulais juste passer en finale. Mais c’est quand même génial d’avoir réussi à battre le record», admet-elle.

En finale, Chamberland-Dostie a dû effectuer une belle remontée, après s’être retrouvée au huitième et dernier rang dès les premiers instants de la course. Elle s’est ensuite permis de prendre les devants pendant une bonne partie des 1500 m, avant d’être coiffée dans le dernier droit par sa compatriote Juliette Brindamour. «Je savais que j’avais les jambes pour remonter le groupe. Mais je ne voulais pas rester trop longtemps derrière. Il y a plusieurs filles que je ne connais pas. Je ne voulais pas qu’elles s’accrochent entre elles et qu’elles me fassent tomber. Alors j’ai décidé d’aller patiner en avant.»

Avec un tel scénario pour sa première épreuve au programme, il n’y a pas de doute que la patineuse des Élans de Trois-Rivières était aux anges!

«Je ne m’attendais tellement pas à ça! Je ne pensais pas du tout pouvoir gagner une médaille sur cette distance, a-t-elle raconté. Si j’ai réussi à gagner une médaille dans une épreuve qui n’est pas ma force, je ne peux que faire mieux dans les autres courses au programme!»

Justement, la compétition est loin d’être terminée pour la membre de l’équipe nationale de développement de Patinage de vitesse Canada.

Ce week-end, elle a amorcé de brillante façon son épreuve de 500 m, avec deux victoires en ronde préliminaire. Mercredi, elle est attendue en quarts de finale.

Lundi, Chamberland-Dostie a aussi aidé le Québec à se qualifier pour la finale du relais féminin qui se tiendra vendredi.