En compagnie de son partenaire Alexandre Genois, Jessica Bélisle devra parcourir rien de moins que 335 kilomètres par jour!

Jessica Bélisle, l'insatiable cycliste

La route entre Vancouver et Montréal n'a pratiquement plus de secret pour Jessica Bélisle. La Trifluvienne de 26 ans va s'attaquer à ce parcours de 5000 kilomètres pour la troisième fois en moins d'un an.
Après avoir relevé le défi en respectivement 23 et 21 jours, elle repoussera de nouveau ses limites en fixant l'objectif à 15 jours! En compagnie de son partenaire Alexandre Genois, elle devra parcourir rien de moins que 335 kilomètres par jour!
Sa quête de défi est à ce point intense qu'elle aura bénéficié d'à peine deux semaines de pause entre ses deux plus récentes croisades à travers le pays!
L'ultracycliste a traversé ces 5000 kilomètres un première fois en juin 2015 (à un rythme de 217 km/jour) avant de répéter l'expérience au mois de mai dernier (à 250-300 km/jour).
De son propre aveu, c'est lorsqu'elle a pris connaissance, lors de sa plus récente traversée, que le trajet n'avait jamais été bouclé en moins de 16 jours qu'elle s'est fixée ce nouvel objectif audacieux. Pas de doute que l'orgueil a été piqué!
«Nous sommes des gens de défis. On aime repousser nos limites!», raconte Bélisle.
«Selon ce qu'on a pu apprendre, c'est qu'un groupe de quatre cyclistes ont déjà fait le trajet, accompagnés de véhicules de soutien. Nous, on va être deux, seuls avec nos sacs à dos, en autonomie complète. Nous sommes en train de faire des démarches pour faire homologuer le projet. On va pédaler avec une puce électronique qui va nous suivre pendant tout le trajet», raconte-t-elle.
Seule lors de ses deux premières traversées, Bélisle fera cette fois équipe avec Alexandre Genois, un spécialiste de l'ultratrail (courses d'endurance hors piste) originaire de Cap-Santé.
La feuille de route des deux mordus est assez révélatrice en soi. Pendant que Bélisle est championne en titre du Défi des 21 et l'Ultra-Défi, deux épreuves d'endurance de renom dans la province, Genois est le premier Québécois à avoir complété l'épreuve italienne le Tor des Géants (en 2014) en plus de récemment gagner l'Ultra 12h.
«Avec son expérience en ultratrail, pas de doute qu'il saura bien gérer ses énergies. De mon côté, je connais très bien le trajet. Je n'ai pas d'inquiétude qu'on va réussir», souligne Bélisle.